Vous recherchez une actualité
Actualités

QUALITÉ des SOINS : Le retour d’expérience vaut aussi pour le patient

Actualité publiée il y a 1 année 8 mois 1 semaine
BMJ
Les réadmissions à l'hôpital représentent près du tiers des dépenses de santé

La satisfaction du patient et une communication de qualité avec les professionnels de santé peuvent permettre de réduire le risque de réadmission à l'hôpital, explique cette étude de cohorte prospective menée au Massachusetts General Hospital (Boston). Alors que les réadmissions à l'hôpital représentent près du tiers des dépenses de santé et que 15 à 20% de ces dépenses sont évitables, ces données présentées dans le British Medical Journal, révèlent le poids de l’expérience du patient et de sa perception de la qualité des soins et la nécessité, en ville comme à l’hôpital, d’une bonne qualité de relation patient-médecin, y compris sur des besoins de santé non satisfaits.

 

L’étude menée de 2012 à 2016, auprès de 846 patients hospitalisés montre l’ampleur du taux de réadmission et précise le profil des patients réhospitalisés :

  • en effet, 23% ont été réadmis dans les 30 jours ;
  • les raisons les plus courantes de réadmission étaient les maladies infectieuses, respiratoires et cardiaques, les saignements gastro-intestinaux ou un diagnostic psychiatrique ;
  • après ajustement avec les facteurs démographiques associés au risque de réadmission, les patients réadmis ont en général un moindre niveau d'études et surtout se déclarent moins satisfaits des soins reçus ;
  • ainsi, des participants ayant déclaré une satisfaction élevée et une bonne communication avec le médecin ou les autres personnels de santé sont moins susceptibles et de près de 40%, d'être réadmis à l’hôpital ;
  • de même, les participants qui rapportent une « écoute toujours attentive » de leur médecin ont un risque de réadmission réduit de 32%.

 

 

Le retour d’expérience vaut aussi pour le patient : Ces résultats suggèrent qu’impliquer ou solliciter les patients à évaluer la qualité de la relation avec leur médecin, à communiquer sur leurs besoins de santé non satisfaits et sur leurs préoccupations et à décrire leur expérience, peut permettre d’identifier les améliorations possibles dans les parcours de soins. Les réadmissions à l'hôpital étant identifiées comme un contributeur majeur aux dépenses de santé, les personnels hospitaliers, comme les équipes de soins primaires en ville, ont un rôle clé à jouer. Seules quelques études sur les facteurs de risque de réadmission prennent en compte des données fournies par les patients, dont les informations qui portent sur les soins prodigués après la sortie de l'hôpital :

  • les patients ayant déclaré que leurs aidants leur demandaient s'ils auraient besoin d'aide après leur hospitalisation étaient plus susceptibles d'être réhospitalisés. De même, les patients qui pensent déjà se faire réhospitaliser à la sortie de l’hôpital, présentent en effet un risque faiblement accru de réadmission.

 

Pris ensemble, ces résultats suggèrent que ce retour d’expérience et les préoccupations des patients, à la sortie d’une hospitalisation sont riches d’enseignement et permettraient notamment aux professionnels qui prennent le relai des soins en ville d’adapter leur prise en charge et leur accompagnement. 

Autres actualités sur le même thème