Vous recherchez une actualité
Actualités

RELAXATION et RESPIRATION pour l’équilibre et contre le stress

Actualité publiée il y a 4 mois 5 jours 7 heures
Gait & Posture
La relaxation, en réduisant le stress, permet d’augmenter aussi la stabilité physique.

Cette étude espagnole révèle toute l’importance de la relaxation, en particulier musculaire pour garder l’équilibre tout autant physique que mental. Le réflexe de tension ou de « co-contraction musculaire » adopté parfois en cas de risque de perte d’équilibre réduit en réalité considérablement la stabilité debout. Bref, il faut savoir parvenir à la relaxation musculaire avec l’aide de la respiration abdominale pour réduire la tension et le stress, et améliorer son équilibre. Cependant, au vu des conclusions présentées dans la revue Gait & Posture, relaxation et respiration restent encore « une tâche » difficile pour de nombreuses personnes.  

 

La co-contraction qui implique la contraction simultanée de paires de muscles de groupes opposés pour verrouiller une articulation est une stratégie couramment utilisée par les personnes âgées pour augmenter leur stabilité. Cependant, la co-contraction peut également entraîner une raideur, ce qui a contrario réduit la stabilité. C'est pourquoi certains experts suggèrent l’approche opposée, la relaxation, pour améliorer la stabilité. Mais, en fin de compte, quelle est stratégie la plus efficace pour assurer sa stabilité ? La tension ou la relaxation ? Et quid de la respiration ?

 

La tension ennemi de la stabilité : les chercheurs de l’Universitat Pompeu Fabra (Barcelone) ont étudié l'effet chez l'Homme de la contraction et de la relaxation musculaires volontaires sur la stabilité de la posture debout, afin de déterminer si la tension musculaire avait un impact sur la stabilité et d'estimer cet impact. Les auteurs ont ainsi effectué des tests d’équilibre avec le concours de 30 volontaires en bonne santé, en état de tension vs de relaxation et dans deux contextes visuels, les yeux ouverts et les yeux fermés. L’étude montre que :

  • la tension musculaire réduit en réalité considérablement la stabilité, ce qui suggère que les stress quotidiens peuvent entraîner une perte de stabilité qui peut augmenter le risque de déséquilibre chronique ou de chute ;
  • la respiration a un effet direct sur la gestion de la tension, et du stress
  • or, chez de nombreux participants jeunes, la respiration abdominale semble être une tâche difficile ;
  • enfin, en position debout, la vision interfère avec la relaxation.

 

 

En synthèse, l’étude confrme, sans surprise, que les situations de stress quotidiennes peuvent entraîner une diminution de la stabilité et un risque accru de chute. La relaxation, en réduisant le stress, permet d’augmenter aussi la stabilité physique. A contrario, l'incapacité à se détendre et à parvenir à la relaxation, liée à une déficience du contrôle neuro-moteur, peut entraîner une augmentation de la tension et du stress.

Enfin, la respiration et la vision ont un effet direct sur la gestion du stress et l’efficacité de la relaxation, cependant, « une grande partie de la population » pourrait ne pas savoir bien respirer.

Autres actualités sur le même thème