Vous recherchez une actualité
Actualités

RISQUE CARDIAQUE: L'effet démultiplié du cholestérol et de la pression artérielle

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 2 semaines
ESC Congress

Un traitement combiné qui vise conjointement et si besoin, une réduction même modeste du taux de cholestérol LDL et de la pression artérielle, ou un mode de vie qui favorise leurs maintiens dans une fourchette saine, entraîne des bénéfices démultipliés par rapport à l’une de ces 2 mesures isolées. C’est donc une thérapie ou adhésion combinée capable de réduire considérablement le risque à vie de maladie cardiovasculaire, selon ces nouvelles données rapportées à l'ESC Congress 2016. En bref, contrôle du cholestérol et maintien d’une pression artérielle saine sont des facteurs indépendants, multiplicateurs et cumulatifs sur le risque de maladie cardiovasculaire.

La stratégie simple qui consiste à maintenir un taux de LDL < 1,6 g/L et une pression artérielle à 140/90 mmHg a la capacité d'éliminer quasiment totalement le risque à vie de maladies cardiovasculaires.


Il s'agit d'une méta-analyse des données de facteurs de risque génétiques et cardiovasculaires de 102.773 personnes ayant participé à 14 études de cohorte ou cas-témoins. Les chercheurs ont calculé des scores de facteurs génétiques pour chaque participant, en fonction de ses polymorphismes héréditaires connus pour être associés à une pression artérielle et un LDL trop élevés. Les chercheurs ont également examiné le risque cardiovasculaire associé aux différents niveaux de scores génétiques. 14.368 événements cardiovasculaires ont été recensés chez les participants. Par rapport au groupe de référence,

· les sujets à niveau inférieur de LDL présentent un risque réduit de 54% d'événement cardiovasculaire,

· les sujets à pression artérielle inférieure, un risque réduit de 45%,

· les sujets à niveau inférieur de LDL et à pression artérielle inférieure, un risque réduit de 86% d'événement cardiovasculaire.

Des résultats qui confirment que les maladies cardiovasculaires sont en grande partie évitables et suggèrent qu'il est possible de simplifier considérablement la prévention : en mettant l'accent sur les programmes qui favorisent l'atteinte et le maintien de ces 2 critères de référence, un LDL et une pression artérielle dans la « fourchette » y compris bien entendu, chez les personnes plus jeunes ou qui n'ont aucun antécédent de trouble cardiovasculaire.

Multiplicative' benefit of cholesterol and blood pressure-lowering on cardiovascular risk

Plus de 300 études sur le Cholestérol et la Pression artérielle

Autres actualités sur le même thème