Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SANTÉ MENTALE : La musique renforce la réserve cognitive

Actualité publiée il y a 2 mois 4 jours 10 heures
International Journal of Geriatric Psychiatry
Jouer d’un instrument est lié à un meilleur bien-être psychologique et à une meilleure santé cérébrale chez les personnes âgées (Visuel Adobe Stock 298786474)

Jouer d’un instrument est lié à un meilleur bien-être psychologique et à une meilleure santé cérébrale chez les personnes âgées, conclut cette équipe de l’Université d'Exeter. Jouer d’un instrument ou chanter dans une chorale, semble même pouvoir retarder ou réduire le déclin cognitif lié à l’âge, conclut cette recherche publiée dans l’International Journal of Geriatric Psychiatry.

 

Ces bénéfices sont notamment observés chez les personnes qui se sont engagées dans la musique toute leur vie. Ces personnes ont une meilleure santé cérébrale à l’âge avancé, concluent ces scientifiques du projet Protect avec cette étude en ligne menée sur plus de 10 ans auprès de 25.000 personnes âgées de 40 ans et plus.

 

L’étude examine les données de plus d'un millier de participants âgés de plus de 40 ans pour évaluer les avantages pour la santé cérébrale, associés au fait de jouer d'un instrument de musique ou de chanter dans une chorale. L’expérience musicale et l’exposition à la musique des participants au cours de leur vie ont été rapprochées de leurs résultats aux tests cognitifs. L’analyse confirme que :

 

  • jouer d’un instrument de musique, en particulier du piano, est lié à une amélioration significative de la mémoire et de la capacité à résoudre des tâches complexes ;
  • continuer à jouer plus tard dans la vie apporte des avantages encore plus importants ;
  • chanter est également lié à une meilleure santé cérébrale,

  • cependant cet avantage pourrait aussi s’expliquer par les interactions sociales liées à l'appartenance à une chorale ou à un groupe.

 

L’un des auteurs principaux, Anne Corbett, professeur spécialiste de la démence à l'Université d'Exeter résume : « Un certain nombre d'études ont examiné l'effet de la musique sur la santé du cerveau. Notre étude Protect confirme la relation entre les performances cognitives et la musique dans une large cohorte de personnes âgées. Dans l’ensemble, nous suggérons que pratiquer une activité musicale permet d’exploiter l’agilité et la résilience du cerveau, en d’autres termes,

renforcer la réserve cognitive ».

« Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour confirmer la relation, ces résultats suggèrent qu’encourager l’éducation musicale permet de promouvoir un mode de vie protecteur pour la santé cérébrale. Il existe des preuves considérables des bienfaits des activités musicales ou de la musicothérapie pour les personnes atteintes de démence ».

 

Une nouvelle approche par la musique qui pourrait être, au même titre que d’autres changement de mode de vie, une des composantes d’un programme de vieillissement en bonne santé destiné aux personnes âgées.

 

Un des participants de l’étude témoigne : « J’ai appris à jouer de l’accordéon quand j’étais enfant et j’ai continué tout au long de ma carrière. Aujourd’hui, je joue encore régulièrement, dans un groupe. Nous avons constaté l'effet de notre musique sur les personnes souffrant de perte de mémoire, et en tant que musiciens plus âgés, nous sommes convaincus que continuer à jouer de la musique jusqu'à un âge plus avancé contribue à maintenir la santé de notre cerveau ».

Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème