Vous recherchez une actualité
Actualités

SCHIZOPHRÉNIE : La vitamine B à dose élevée permet de réduire les symptômes

Actualité publiée il y a 2 années 8 mois 4 jours
Psychological Medicine

La schizophrénie affecte environ 1% de la population et est l'une des conditions les plus invalidantes et les plus coûteuses.Cette revue et méta-analyse de la littérature internationale révèle l’efficacité d’une supplémentation, en combinaison avec le traitement, par doses élevées de vitamines B (B6, B8 et B12) à réduire significativement les symptômes de la schizophrénie. Et cela plus significativement que le traitement standard seul. Des conclusions présentées dans la revue Psychological Medicine qui illustrent les bénéfices possibles des supplémentations à base de multi-nutriments contre la dépression et d'autres troubles psychiques.

Les chercheurs de l'Université de Manchester ont analysé toutes les données d'essais cliniques portant sur l'efficacité des suppléments vitaminiques et minéraux pour la schizophrénie pour conclure, à l'issue de leur étude, à la capacité des vitamines B, en combinaison avec des antipsychotiques, à améliorer efficacement les résultats chez certains patients. Avec les médicaments antipsychotiques, les patients éprouvent généralement une rémission des symptômes du type hallucinations et illusions dans les premiers mois de traitement, mais, à plus long terme, la réponse au traitement est plutôt décevante : 80% des patients vont connaître une aggravation de leur pathologie dans les 5 ans.


Efficacité des suppléments vitaminiques ou minéraux sur les symptômes psychiatriques chez les personnes atteintes de schizophrénie : 18 essais cliniques portant au total sur 832 patients recevant un traitement antipsychotique pour la schizophrénie ont été pris en compte. L'analyse montre que les interventions avec vitamine B à doses plus élevées ou combinant plusieurs vitamines sont systématiquement efficaces pour réduire les symptômes psychiatriques, alors que des doses plus faibles s'avèrent inefficaces.

A mettre en œuvre dès les premiers symptômes : si les suppléments de vitamine B s'avèrent encore plus bénéfiques lorsqu'ils sont mis en œuvre dès le début, cependant les vitamines B à dose élevée peuvent également être utiles pour réduire les symptômes résiduels chez les personnes atteintes à long terme de schizophrénie. Enfin, des avantages plus importants sont constatés chez patients souffrant de carences nutritionnelles. Jerome Sarris, co-auteur de l'étude et professeur de santé mentale à l'Université de Western Sydney ajoute que ces résultats sont en ligne avec de précédentes preuves de l'efficacité de la vitamine B dans la prise en charge des maladies neurologiques et d'autres suppléments alimentaires, comme certains acides aminés, chez les personnes atteintes de schizophrénie.

D'autres études sont en cours pour découvrir comment les nutriments agissent sur le cerveau et pour mesurer les effets des traitements à base de nutriments sur le fonctionnement et la santé du cerveau.

(AAAS) 16-Feb-2017 B vitamins reduce schizophrenia symptoms, study finds

Plus de 50 études sur la Schizophrénie

Autres actualités sur le même thème