Actualités

SCLÉROSE en PLAQUES : Le rôle clé du cholestérol dans la régénération de la myéline

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 12 heures
Cell Reports
Dans les maladies démyélinisantes chroniques, c’est la production de nouveau cholestérol qui détermine l'efficacité de la réparation de la myéline (Visuel Adobe Stock 204183905)

La dégradation des gaines de myéline est la caractéristique majeure de certains troubles neurologiques (maladies démyélinisantes) dont la sclérose en plaques (SEP). Et le cholestérol est un composant indispensable des gaines de myéline. Il est donc crucial de comprendre le rôle jou"é par le cholestérol : en temps normal, le cholestérol des gaines de myéline est soit recyclé à partir de la myéline endommagée, soit produit à nouveau localement.

Ces travaux d’une équipe de l'Institut Max Planck de Göttingen, révèlent qu’en cas de maladie chronique, et contrairement aux dommages aigus, pratiquement aucun cholestérol n'est recyclé. C’est donc la production de nouveau cholestérol qui détermine l'efficacité de la réparation de la myéline. Cette découverte, présentée dans les Cell Reports, a des implications majeures pour le succès thérapeutique des troubles de la myéline tels que la SEP.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités