Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉDENTARITÉ : 10 mn de marche à pied par jour pour lutter contre l'inactivité

Actualité publiée il y a 2 années 3 mois 2 semaines
Public Health England
45% des plus de 16 ans sont si sédentaires qu’ils ne marchent même pas 10 minutes par jour

45% des plus de 16 ans sont si sédentaires qu’ils ne marchent même pas 10 minutes par jour, souligne ce rapport de l’Autorité sanitaire britannique, Public Health England, qui lance une application simple, « Active 10 » destinée à encourager un minimum de marche chaque jour. A la clé, des bénéfices considérables, dont une réduction de 15% du risque de décès précoce ainsi qu’une amélioration notable de l’humeur et de la qualité de vie ! On ne peut que relayer cette initiative intelligente.

 

Certes, on est loin des recommandations actuelles de 150 minutes d'exercice modéré par semaine, mais ces 10 minutes de marche apportent déjà leurs bénéfices et peuvent inciter à reprendre plus « sérieusement » la pratique de l’exercice. Ensuite, les bénéfices de l’exercice sont dose-dépendants et donc commencent même avec un exercice d’intensité légère et de courte durée. Enfin, l’objectif est de sortir de la sédentarité ces 45% de plus de 16 ans (ici britanniques) qui ne pratiquent aucune activité.  

 

10 minutes de marche rapide par jour suffisent à :

  • entraîner une augmentation du rythme cardiaque, favorable à la santé cardiaque ;
  • développer ou maintenir des habitudes positives d’activité physique alors que sa pratique commence à diminuer en raison du vieillissement ;
  • prévenir et gérer toute une série de maladies à une période de risque élevé ;
  • permettre aussi aux parents et aux grands-parents de donner l’exemple et d’influencer positivement le niveau d'activité de leurs enfants
  • améliorer  la forme physique et le développement d'activités physiques quotidiennes,
  • améliorer l'humeur et la qualité de vie,
  • maintenir un poids de santé,
  • réduire de 15% son risque de décès précoce.

     

    Enfin, selon ce rapport, l’impact de ces quelques minutes de marche rapide serait particulièrement important chez les 40 à 60 ans.

Autres actualités sur le même thème