Actualités

SÉDENTARITÉ : Rester assis, face à l’écran, c’est déprimant

Actualité publiée il y a 10 mois 1 semaine 6 heures
Frontiers in Psychiatry
Cette nouvelle sédentarité, induite par la pandémie, peut être corrélée à l’incidence elle-aussi croissante de l’anxiété et de la dépression (Visuel Adobe Stock 273659147)

Cette équipe de l’Iowa State University rappelle à quel point la pandémie et les mesures de confinement et de télétravail ont réduit les occasions de déplacement et d’activité physique et ont augmenté les temps de sédentarité assise. Les chercheurs décryptent ici dans la revue Frontiers in Psychiatry comment cette nouvelle sédentarité peut être corrélée à l’incidence elle-aussi croissante de l’anxiété et de la dépression. L'étude appelle, avec l'allègement des mesures barrières, à lma reprise d'une activité bénéfique tout autant pour la santé mentale que physique.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités