Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ: La vie sexuelle dure au-delà de 70 ans

Actualité publiée il y a 3 années 9 mois 3 semaines
Archives of sexual Behaviour

Une personne âgée de plus de 70 ans sur 3 déclare une activité sexuelle régulière. C’est le regard plutôt positif sur la sexualité des plus de 50 ans, apporté par cette étude de l’Université de Manchester qui rappelle que vieillissement ne rime pas forcément avec problèmes sexuels, dysfonction érectile ou perte de libido. Conclusions dans la revue spécialisée Archives of sexual Behaviour qui contribuent à mieux comprendre l’évolution de la sexualité avec l’âge.

L'étude a examiné l'activité sexuelle et la santé sexuelle de 6.201 hommes et femmes (56%) âgés de 50 à 90 ans, participant à l'étude cohorte English Longitudinal Study of Ageing (ELSA), une enquête nationale représentative des hommes et des femmes britanniques âgées de 50 ans et plus. Les participants ont renseigné lors d'un entretien ainsi que par questionnaire les données de santé, de mode de vie et de vie sexuelle, dont leur comportement à l'égard du sexe, la fréquence des relations sexuelles, les problèmes, préoccupations ou dysfonctionnements rencontrés…Les chercheurs ont analysé toute association possible entre l'activité sexuelle et autres facteurs de mode de vie et pris en compte les facteurs de confusion possibles dont l'âge, le statut marital, le tabagisme et la consommation d'alcool.


L'analyse confirme que la sexualité n'a pas d'âge :

- Ainsi, globalement, 54% des hommes et 31% des femmes âgées d'environ 70 ans se déclarent actifs sexuellement, un tiers d'entre eux ayant des rapports sexuels au moins 2 fois par mois.

- À tous âges, les hommes signalent une activité sexuelle régulière, et un intérêt pour la sexualité plus fréquemment que les femmes.

- les hommes sexuellement actifs déclarent des niveaux d'intérêt plus élevés pour leur santé sexuelle, que les femmes de tous âges.

Mais l'âge a quelques conséquences sur la sexualité :

- L'activité sexuelle diminue avec l'âge, même si une proportion importante d'hommes et de femmes restent sexuellement actifs jusqu'aux âges de 80-90 ans,

- une moins bonne santé est associée à une moindre activité sexuelle et une prévalence plus élevée de troubles de la sexualité, en particulier chez les hommes.

- Au-delà de 50 ans, les femmes rapportent plus fréquemment des difficultés, telles que

· la baisse de libido : 32%

· la difficulté à atteindre l'orgasme : 27%

- Elles se déclarent préoccupées par :

· leur baisse de libido : 11%

· la diminution des relations sexuelles : 8%

- Les hommes aussi, avec,

· la dysfonction érectile : 39%

- Ils sont préoccupés par :

· leur baisse de libido : 15%

· les troubles de l'érection : 14%.

Enfin, les hommes apparaissent particulièrement préoccupés par leur santé sexuelle en vieillissant, alors que les femmes le sont moins.

Globalement, c'est donc une image plutôt positive sur la sexualité des plus âgés, avec de nombreuses personnes âgées qui poursuivent une vie sexuelle active même au-delà de 80 ans. Si la fréquence des activités sexuelles diminue et l'incidence des problèmes sexuels augmente avec l'âge, ceux-ci ne sont pas systématiques avec le vieillissement. L'activité sexuelle reste un facteur qui, en contribuant au bien-être et à la qualité de vie, favorise un vieillissement positif chez les personnes âgées.

Source: Archives of sexual Behaviour January 27 2015 10.1007/s10508-014-0465-1 Sexual Health and Well-being Among Older Men and Women in England: Findings from the English Longitudinal Study of Ageing (Visuel© Robert Kneschke - Fotolia.com)

Lire aussi: Une SEXUALITÉ active même tardive permet de rester jeune -

Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages