Vous recherchez une actualité
Actualités

SOIN de PLAIE SUPERFICIELLE : Diriger la cicatrisation à la maison c'est possible !

Actualité publiée il y a 2 années 7 mois 2 semaines
American Academy of Dermatology
En cas de plaie accidentelle mineure, de type coupure ou éraflure, il est possible à chacun de limiter les cicatrices

A chaque lésion ou chaque plaie, que ce soit par accident ou post-opératoire, le corps travaille à cicatriser la plaie avec, à la fin du processus de réparation, la formation d’une cicatrice. Si la cicatrice fait partie du processus normal de cicatrisation, son apparence peut dépendre des soins apportés à la plaie. Certains types de cicatrices de plaies post-op, chroniques ou traumatiques sévères sont plus complexes devront être prises en charge par des professionnels experts. Cependant, en cas de plaie accidentelle mineure, de type coupure ou éraflure, il est possible à chacun de limiter les cicatrices. C’est sur cet aspect du soin de plaies mineures, à domicile, que les dermatologues de l’American Academy of Dermatology apportent ici leurs conseils.

Les dermatologues de l'AAD proposent les mesures suivantes pour réduire l'apparence des cicatrices causées par des blessures ou des plaies superficielles :

 

-Bien nettoyer la blessure, coupure, éraflure et autre lésion de la peau avec du savon doux et de l'eau pour éviter les germes et les débris.

Pour aider la peau blessée à cicatriser, il est préférable de garder la plaie en milieu humide et l'on peut utiliser de la vaseline pour conserver la plaie humide. La vaseline va notamment empêcher la plaie de se dessécher et de former une croûte. Et, contrairement aux idées reçues les plaies recouvertes de croûtes mettent plus de temps à cicatriser. Enfin l'humidité prévient aussi la formation d'une cicatrice trop importante, profonde, volumineuse et inesthétique.

-Un nettoyage quotidien de la plaie, sauf signe de complication, élimine la nécessité de recourir aux antiseptiques.

-Après avoir nettoyé la plaie et appliqué la pommade, il est conseillé, en cas de plaie étendue, de la recouvrir d'un pansement adhésif. Pour les coupures, plaies, brûlures ou inflammations superficielles persistantes, votre pharmacien pourra vous conseiller des feuilles de gel d'hydrogel ou de silicone.

-Le changement de pansement doit être effectué quotidiennement pour garder la plaie propre pendant tout le processus de cicatrisation. Une peau sensible aux adhésifs pourra requérir des dispositifs e pansement spécifiques dont l'adhésif épargne mieux la peau lésée située autour (berges) de la plaie. En cas d'utilisation de gel de silicone ou de feuilles d'hydrogel, il est impératif de suivre précisément les instructions pour le changement.

-Une plaie qui nécessite des points de suture requière les conseils du médecin sur les soins, puis le retrait des points de suture. Ces conseils peuvent également contribuer à minimiser l'apparence de la cicatrice.

-Il est conseillé d'appliquer un écran solaire sur la plaie après la cicatrisation. La protection solaire permettra d'éviter la décoloration rouge ou brune et permettre une cicatrice moins apparente. Il est recommandé d'utiliser un écran solaire à large spectre avec un indice de protection >30 et, en cas d'exposition, de renouveler fréquemment son application (au moins toutes les 20 mn).

Bref, en cas de plaies superficielles mineures, des mesures simples contribuent à réduire l'apparence d'une cicatrice. En cas de blessure profonde douloureuse ou infectée, il est impératif de consulter. Bien qu'aucune cicatrice ne puisse être totalement éliminée, la plupart des cicatrices disparaissent au fil du temps. Un dermatologue peut, au-delà, proposer des solutions afin de rendre une cicatrice moins visible.

 

 

 

 

 

 

Autres actualités sur le même thème