Vous recherchez une actualité
Actualités

STÉROÏDES: Pourquoi ils font aussi prendre du poids

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 1 jour
ENDO 2016

Certains les utilisent "pour le muscle", d'autres pour leur effet poids. Les stéroïdes révèlent ici le mécanisme expliquant cet effet: ils réduisent la fonction principale de la graisse brune, la combustion de calories. Un processus révélé par ces travaux australiens, présentés à la Réunion annuelle de l’Endocrine Society, ENDO 2016.

Les corticostéroïdes comme la prednisolone utilisée pour traiter de nombreuses maladies immunitaires et inflammatoires, ont pour effet secondaire fréquent, le gain de poids. Cependant les mécanismes induits par les corticoïdes (ou corticostéroïdes) menant au surpoids ou à l'obésité ne sont pas clairs. N.B. Les stéroïdes anabolisants de "renforcement musculaire" fonctionnent différemment. En augmentant le taux de testostérone dans l'organisme au-delà des niveaux naturels de l'organisme, ils favorisent la synthèse des certaines protéines et la croissance plus rapide de la masse musculaire. Le Dr Ken Ho, président du Centre de recherche en santé de l'hôpital Princess Alexandra explique : « on sait que les stéroïdes stimulent la faim et l'appétit, cependant nous identifions ici un second mécanisme important : la graisse brune médie cet effet obésité des stéroïdes ».


Les stéroïdes inhibent l'activité de la bonne graisse, la graisse brune : La graisse brune brûle de l'énergie en agissant comme un générateur de chaleur pour maintenir le corps au chaud, elle contribue ainsi à la dépense énergétique et à la régulation du poids corporel. Les chercheurs constatent ici que la prednisolone supprime la fonction de la graisse brune après une exposition au froid et après un repas, des conditions qui stimulent normalement son activité. L'étude, menée auprès de 13 jeunes adultes en bonne santé (6 hommes et 7 femmes), âgés en moyenne de 28 ans, montre -par caméra thermique- qu'après une semaine de traitement avec la prednisolone (15 mg par jour), la graisse brune des participants, déplacés après un repas dans une chambre climatisée refroidie à 19 ° C, réduit sa production d'énergie. En bref, la prednisolone améliore la conversion de l'énergie d'un repas en mauvaise graisse et de plus inhibe la fonction de combustion d'énergie de la graisse brune.

Nous voilà à nouveau sur la piste de la graisse brune pour lutter contre l'obésité et, précisément de l'élaboration de traitements qui stimulent la fonction et la croissance de la graisse brune pour l'obésité induite par des stéroïdes.

Autres actualités sur le même thème