Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS : Les prébiotiques pour retrouver le sommeil ?

Actualité publiée il y a 2 années 11 mois 2 semaines
Frontiers in Behavioral Neuroscience

A chacun sa méthode pour pouvoir mieux faire face au stress, des thérapies médicamenteuses, au yoga, à la méditation ou à la pratique d’une activité physique. Les prébiotiques peuvent s’ajouter à la liste car ils peuvent eux-aussi contribuer à mieux faire face au stress, suggère cette étude américaine. Les chercheurs de l'Université du Colorado, Boulder montrent, dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience, comment les fibres prébiotiques peuvent aider à protéger les bactéries intestinales bénéfiques et restaurer les habitudes de sommeil sain après un événement stressant.

Les probiotiques sont bien connus pour favoriser la santé digestive, métabolique et hépatiques et leurs bénéfices se multiplient au fil des études. Les prébiotiques sont moins connus et moins bien compris. Ce sont ces fibres non digestibles dont les bactéries probiotiques se nourrissent, présentes dans nombreuses sources végétales comme les asperges, les flocons d'avoine et les légumineuses. Certaines bactéries se nourrissent également de protéine lactoferrine, présente dans le lait maternel et qui agit également comme un prébiotique, c'est-à-dire favorise la croissance ou l'activité des bactéries intestinales bénéfiques.


Un stress aigu peut perturber le microbiome intestinal. Ainsi, l'apport régulier de prébiotiques pour favoriser le retour de bactéries intestinales bénéfiques et la récupération des habitudes de sommeil normales après un événement stressant, explique l'auteur principal, le Dr Agnieszka Mika, de l'Université du Colorado. Son équipe a donc regardé si un régime riche en prébiotiques permettait de rétablir les niveaux de bactéries bénéfiques après les perturbations induites par le stress, favoriser la récupération des habitudes de sommeil, lui-aussi perturbé après un événement stressant. Les chercheurs ont soumis des rats à un régime riche en prébiotiques pendant plusieurs semaines, puis à un événement stressant et comparé leur comportement à celui de rats témoins privés de prébiotiques. L'expérience montre que les rats soumis au régime riche en prébiotiques avant l'événement stressant ne présentent pas, dans leur microbiote intestinal, de perturbations induites par le stress et récupèrent beaucoup plus rapidement que les témoins, de bonnes habitudes de sommeil.

Des résultats pertinents pour les humains ? « Le stress imposé aux rats était l'équivalent d'un événement de stress aigu et intense chez l'Homme, de type accident de voiture ou décès d'un proche », précisent les auteurs qui précisent même qu'il pourrait être opportun d'inclure les prébiotiques dans l'alimentation pour être mieux préparé à faire face au stress : Jusqu'à présent, aucun effet indésirable des prébiotiques n'a été signalé, les prébiotiques se retrouvent dans de nombreuses plantes, dans le lait maternel, et sont déjà disponibles dans le commerce.

N.B. Cette étude a été financée par Mead Johnson Nutrition

Autres actualités sur le même thème