Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SUPPLÉMENTS en OMEGA-3 : Attention à leur composition !

Actualité publiée il y a 9 mois 3 semaines 3 jours
JAMA Cardiology
Il existe un manque de justification par la preuve scientifique, d’un grand nombre d'allégations avancées pour les suppléments d'huile de poisson ou omega-3 (Visuel Fotolia 211183077)

Cette étude menée aux États-Unis sur les allégations de santé des différents suppléments d'huile de poisson ou omega-3 disponibles trouvera certainement un écho dans la plupart des pays. L’équipe de l’University of Texas Southwestern Medical Center (Dallas) dénonce le manque de justification par la preuve scientifique, d’un grand nombre de ces allégations avancées sur les étiquettes de ces suppléments. Cette analyse, publiée dans le JAMA Cardiology, appelle à une nouvelle règlementation des allégations portées sur les étiquettes de ces suppléments.

 

Dans les pays riches, 1 adulte sur 5 âgés de plus de 60 ans prend régulièrement ce type de suppléments d'huile de poisson et /ou omega 3 pour sa santé cardiaque. Si les avantages de suppléments pour la santé cognitive ont été bien documentés, les auteurs soulignent, qu’en dépit de plusieurs essais cliniques, leurs bienfaits cardiovasculaires restent à démontrer.

Des allégations pas toujours démontrées

La majorité des étiquettes de ces suppléments présentent des allégations de structure et de fonctions, induisant un bénéfice pour la santé et cela sur une variété de systèmes organiques, en dépit du manque de données scientifiques confirmant leur efficacité. De plus, la composition des différents suppléments proposés sur le marché en acide eicosapentaénoïque (EPA) et en acide docosahexaénoïque (DHA) est si hétérogène que cela implique de fait une grande variabilité de sécurité et d’efficacité.

 

L’étude, transversale, menée de février à juin 2022, a analysé

pas moins de 2.819 suppléments d'huile de poisson,

à partir des données de composition des suppléments diététiques de la base des National Institutes of Health (NIH). Les doses quotidiennes totales d'EPA et de DHA combinés (EPA+DHA) ont été évaluées pour les suppléments de 16 principaux fabricants et détaillants. L’analyse révèle que :

 

  • 74 % avancent au moins 1 allégation de santé, plus fréquemment liée à la santé cardiaque, suivie de la santé cérébrale et articulaire ;
  • parmi ces suppléments, seulement 19 % mettent en avant une allégation santé approuvée par la FDA ;
  • pour les autres suppléments, soit 80 %, les allégations avancées étaient rédigées en des termes non approuvés par l’Agence américaine FDA ; ainsi les allégations étaient plus « générales », du type : « « favorise la santé cardiaque » ;
  • la dose quotidienne totale d’EPA et de DHA varie considérablement d’un supplément à l’autre : seuls 24 (9 %) des 255 suppléments évalués contenaient une dose quotidienne de 2 g ou plus d'EPA+DHA.

 

Ces premières données appellent à une règlementation plus rigoureuse des allégations portées sur les étiquettes des suppléments d'huile de poisson afin de limiter la désinformation des usagers de santé.


Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème