Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SURPOIDS, OBÉSITÉ : Et si on dansait ?

Actualité publiée il y a 1 mois 3 semaines 4 jours
PLoS ONE
Cette étude confirme les bénéfices de la pratique de toute activité, intense ou modérée, et de son observance à long terme pour le maintien d’un poids de santé (Visuel Adobe Stock 165716163)

La danse est un moyen efficace pour les personnes en surpoids et obèses de perdre du poids et de la graisse, confirme cette méta-analyse menée à la Hunan University qui précise, dans la revue PLoS ONE, les bénéfices de la pratique de toute activité, intense ou modérée, et de son observance à long terme, pour le maintien d’un poids de santé.

 

Il s’agit d’une revue systématique des études menées sur les effets de séances ou d’interventions basées sur la danse, sur la composition corporelle de personnes en surpoids et obèses.

 

L’étude : les chercheurs ont passé en revue 7 bases de données médicales et sélectionné les études pertinentes publiées jusqu’en juillet 2023. L’équipe n’a sélectionné que des études portant sur les interventions basées sur la danse suivies par des participants ayant un indice de masse corporelle (IMC) > 24 kg/m2 et un taux de masse grasse > 20 % pour les hommes et > 25 % pour les femmes. Tous les types de danse ont été pris en compte. Au total, 654 études ont été identifiées et 10 études ont été sélectionnées. La méta-analyse révèle que, par rapport à un mode de vie « normal », la pratique régulière de la danse permet :

 

  • des améliorations significatives du poids corporel, de l'IMC, du tour de taille, de la masse grasse ;

  • sans différence significative dans le rapport taille/hanche.

 

Ainsi, la danse, au-delà de son agrément, est confirmée comme une activité physique pertinente pour la perte de poids et de graisse chez les personnes en surpoids et obèses, et entraîne une amélioration significative de la composition corporelle et de la morphologie.

Plus sur le Blog Obésité

Autres actualités sur le même thème