Vous recherchez une actualité
Actualités

TDAH (HYPERACTIVITÉ) : Le safran aussi efficace que la Ritaline ?

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 2 semaines
Journal of Child and Adolescent Psychopharmacology
Le safran (Crocus sativus L.) pourrait-il être aussi efficace que les médicaments stimulants dans le traitement du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ?

Le safran (Crocus sativus L.) pourrait-il être aussi efficace que les médicaments stimulants dans le traitement du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ? Les résultats de cette étude pilote de court terme de l'université de médecine de Téhéran, menée chez des enfants et des adolescents, le suggère. Des résultats qui seront à confirmer sur un plus large échantillon mais qui laissent augurer une alternative « naturelle » aux médicaments stimulants et une option pour les 30% de patients réfractaires.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Le TDAH est l'un des troubles mentaux les plus répandus, avec une prévalence de 3% à 7% chez les enfants d'âge scolaire et ses symptômes persistent ensuite chez 60% des adultes. On estime que la prévalence du TDAH chez l'adulte est d'environ 4%. Environ 30% des patients ne répondent pas aux stimulants ou ne parviennent pas à tolérer leurs effets secondaires. Ainsi, un traitement alternatif, comme une phytothérapie, répondrait à un véritable et large besoin.

 

Cette étude a comparé l'innocuité et l'efficacité du Crocus sativus (safran) vs méthylphénidate pour réduire les symptômes de 54 enfants et adolescents, âgés de 6 à 17, diagnostiqués avec TDAH (selon les critères du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders : DSM-5). Ces jeunes participants ont été répartis au hasard pour recevoir, durant 6 semaines, 20 –30 mg / j (20 mg / j pour <30 kg et 30 mg / j pour> 30 kg) de méthylphénidate (MPH) ou 20–30 mg / j de capsules de safran, toujours en fonction du poids corporel (20 mg / j pour <30 kg et 30 mg / j pour> 30 kg). Leurs symptômes ont ensuite été évalués à l’aide d’une échelle reconnue, après 3 et 6 semaines de traitement. 50 patients ont terminé l’étude. Les évaluations montrent :

  • l’absence de différence significative des symptômes ou de l’évolution des symptômes entre les 2 groupes d’intervention ;
  • une incidence similaire des effets indésirables pour les 2 groupes, « safran » et « MPH ».

 

 

Une capsule de safran au lieu d’un comprimé de Ritaline® ? Des résultats qui suggèrent que le traitement à court terme avec une capsule de safran présente la même efficacité que celui par méthylphénidate. Certes, des études contrôlées plus importantes sur des périodes de traitement plus longues seront nécessaires pour confirmer ces premières données, mais le safran pourrait être une alternative naturelle tout aussi efficace pour le traitement du TDAH…En particulier pour les 30% de patients qui ne réagissent pas aux stimulants.

 

« Une étude très intéressante et une découverte intrigante », souligne le Dr Harold S. Koplewicz,  rédacteur en chef du Journal of Child and Adolescent Psychopharmacology et Président du Child Mind Institute (New York).

Autres actualités sur le même thème