Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

TROUBLES DIGESTIFS : Le chromosome Y livre ses secrets

Actualité publiée il y a 3 mois 2 semaines 4 jours
eGastroenterology
En décodant complètement le chromosome Y humain, l’étude révèle son rôle sur le développement de certaines maladies (Visuel Adobe Stock 169476230)

Cette équipe de l'Université de Jilin (Chine) permet une avancée sans précédent en génétique humaine en décodant complètement le chromosome Y humain : en précisant les détails de sa structure répétitive complexe, l’équipe révèle son rôle sur le développement de certaines maladies, notamment les maladies digestives. Ces travaux, publiés dans la revue eGastroenterology, ouvrent la voie à des stratégies de traitement plus personnalisées et plus efficaces.

 

Le chromosome Y, le plus petit des chromosomes humains, a longtemps été entouré de mystère en raison de sa structure répétitive complexe. Cependant, les progrès récents des technologies de séquençage ont permis à cette équipe de préciser la structure de cette région génétique. L’étude du chromosome Y peut permettre en pratique d’identifier les variations génétiques pouvant contribuer aux maladies digestives, notamment.

Comprendre le problème de « l'héritabilité manquante »

Pour de la plupart des maladies, à facteurs génétiques, tous ne sont pas identifiés, et la proportion de risque de maladie attribuable aux facteurs génétiques connus est inférieure à ce qui est attendu à l'héritabilité attendue. L’étude génétique du chromosome Y pourrait permettre de mieux comprendre cet écart.

 

L'étude : les technologies de séquençage de 3è génération ont permis de déchiffrer des variations structurelles complexes, telles que les variations et les inversions du nombre de copies, jusque-là inaccessibles avec les anciennes méthodes de séquençage. Ces variations structurelles peuvent jouer un rôle clé dans la susceptibilité et la progression de la maladie. Le séquençage complet du chromosome Y à l’aide de ces technologies de 3è génération permet ici d’identifier de nouvelles variantes génétiques et en élucidant leurs rôles fonctionnels, de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents aux troubles digestifs. Cette nouvelle compréhension va permettre de développer des thérapies plus ciblées et plus efficaces.

 

Les effets du chromosome Y spécifiques au sexe : au-delà d’éclaircir les bases génétiques des maladies digestives, le séquençage profond du chromosome Y permet d’étudier les effets génétiques spécifiques au sexe. Les différences entre les sexes en matière de susceptibilité et de progression de la maladie sont bien documentées dans de nombreux troubles digestifs, mais les mécanismes génétiques sous-jacents restaient jusque-là mal compris. L’étude du chromosome Y pourrait révéler ces disparités entre les sexes.

 

Des avancées fondamentales qui vont transformer notre compréhension des troubles digestifs, avec à la clé une amélioration des résultats pour les patients.

Plus sur le Blog Microbiote

Autres actualités sur le même thème