Vous recherchez une actualité

Actualités

ULCÈRE VEINEUX : La bande de compression qui annonce la pression

Actualité publiée il y a 2 semaines 2 jours 47 min
Advanced Healthcare Materials
Tissée avec des fibres photoniques qui changent de couleur, cette bande de compression signale, au patient ou au soignant, le niveau de pression

Ce bandage de compression est intelligent : tissé avec des fibres photoniques qui changent de couleur, il signale, au patient ou au soignant, le niveau de pression. C’est l’œuvre d’une équipe du Massachusetts Institute of Technology qui a développé ces fibres photoniques sensibles à la pression et tissées dans le bandage.

 

La thérapie de compression est une forme standard de traitement de l’ulcère veineux et d'autres conditions dans lesquelles les veines ont des difficultés à irriguer les membres inférieurs. Des bas de compression et des bandes peuvent aider à stimuler le flux sanguin dans le membre affecté. Cependant, alors que la pression optimale pour une condition donnée est une condition essentielle d’efficacité, il n’existe actuellement aucun moyen clair de vérifier la pression de ces dispositifs de compression.

 

Les ingénieurs du MIT ont développé des fibres photoniques sensibles à la pression qu'ils ont ensuite intégrés dans le tissage du bandage. Lorsque la bande est étirée, les fibres changent de couleur. En utilisant un tableau de couleurs, un soignant peut étirer la bande jusqu'à atteindre la couleur correspondant à la pression recommandée, tout en la positionnant autour du membre inférieur du patient. Les fibres photoniques servent de capteur de pression en continu et si leur couleur change, les soignants ou les patients savent quand et dans quelle mesure le bandage doit être desserré ou resserré.

 

La couleur des fibres photoniques est le résultat d’une configuration soigneusement conçue. Chaque fibre de diamètre d’environ 10 fois le diamètre d'un cheveu humain et constituée de couches ultraminces de caoutchouc transparent sur lesquelles la lumière se reflète. Ces réflexions se combinent pour augmenter certaines couleurs dans le spectre visible, par exemple le rouge, et diminuer la densité des autres couleurs. Cette combinaison de couleurs donne au bandage sa couleur globale.

 

Pour tester la précision de la compression, 12 étudiants volontaires ont comparé, par groupes de 2, 3 types de bandages compressifs : un bandage uni, un bandage avec fibres photoniques et un bandage disponible dans le commerce (avec rectangles devenant des carrés lors du positionnement de la bande sur la jambe). Dans l'ensemble, c’est le nouveau dispositif avec fibres photoniques qui offre le meilleur retour de pression.

 

Il reste à régler quelques problèmes techniques et à mener d’autres études avant de passer aux essais cliniques. En particulier, les fibres sont coûteuses. Mais leur potentiel semble dépasser les applications de compression. « Elles pourraient également être un outil scientifique qui pourrait être utilisé dans un contexte plus large », concluent les chercheurs.

Autres actualités sur le même thème

Pages