Vous recherchez une actualité
Actualités

ULCÈRE VEINEUX : Rosidal® K, une nouvelle donne dans la compression médicale

Actualité publiée il y a 2 années 4 mois 3 semaines
Prise en charge

La compression veineuse est le traitement de base de l’ulcère veineux. En 2010, la Haute Autorité de Santé a recommandé le remboursement des bandes à allongement court en raison de leur efficacité dans le traitement de l’ulcère veineux et du lymphoedème. Rosidal K est un produit leader de Lohmann & Rauscher en Allemagne depuis de nombreuses années. Son remboursement en France a été obtenu en mars 2017. Le coût des soins de ville remboursés par l’Assurance Maladie est estimé à 287 millions d’Euros.

Rosidal K est une bande réutilisable. On peut estimer que par rapport aux kits de bandages habituels à usage unique, une utilisation systématique d'une bande réutilisable remboursée par l'Assurance Maladie comme Rosidal K entraînerait une réduction du coût de la prise en charge de l'ulcère veineux suivi en ambulatoire de l'ordre de 20 à 30 millions d'euros.


On classe les bandes selon leur allongement (en étirant la bande) :

-Allongement inférieur à 10 % (bande inélastique par exemple)

-Allongement compris entre 10 % et 100 % (bande à allongement court, Rosidal K par exemple)

-Allongement supérieur à 100 % (bande à allongement long, Velpeau veine par exemple)

Il existe également des kits multi-bandes. Les kits et les bandes à allongement court permettent d'obtenir des pressions efficaces qui vont permettre la cicatrisation des ulcères veineux.

La rigidité est un critère important dans le choix d'un bandage pour le traitement d'un ulcère veineux. Ces dispositifs permettent également de réaliser un bandage rigide sur la jambe malade.

Le fait que le bandage obtenu soit rigide, à chaque pas, le muscle en contraction vient s'écraser contre le bandage participant à un phénomène d'automassage. Ce phénomène d'automassage du tissu sous-cutané réduit l'œdème présent autour de la plaie ulcéreuse et favorise la cicatrisation. La rigidité est un critère important dans le choix d'un bandage pour le traitement d'un ulcère veineux. Plus le bandage est rigide, plus l'effet sur la pompe veineuse est important. D'autre part, la chute de la pression sous un bandage rigide, observée au fil du temps est finalement un élément de sécurité. C'est la raison pour laquelle un bandage rigide effectué avec une bande à allongement court peut être conservé la nuit contrairement à un bandage non rigide (bande à allongement long) qui a tendance à conserver une pression de repos proche de celle appliquée lors de la pose.

Les bandes Rosidal K sont réutilisables : au plan de l'efficacité, aucune preuve indiscutable ne permet de favoriser l'utilisation d'un système par kit

multibande (Profore, Urgo K2 ou Coban 2) par rapport à Rosidal K. Les kits commercialisés (Profore, Urgo K2, Coban 2) sont des systèmes à usage unique. Une fois retirés, ils doivent être jetés. A l'opposé, les bandes Rosidal K sont réutilisables.

L'avantage économique tiré de l'utilisation d'un système réutilisable : Ces bandes peuvent être lavées en machine 50 fois à 40 °C ou 15 fois à 95 °C sans perte d'efficacité. La pose recommandée, pose utilisée dans les essais cliniques, consiste en l'application d'une bande de 8 cm de largeur et d'une seconde de 10 cm de largeur. Or, la prise en charge d'un ulcère veineux ouvert va s'étaler sur 12 à 24 semaines, voire plus longtemps. Dans ce contexte, l'avantage économique tiré de l'utilisation d'un système réutilisable est très clair comme l'ont démontré différentes analyses médico-économiques dérivées d'études cliniques randomisées.

Autres actualités sur le même thème