Vous recherchez une actualité
Actualités

VACCINS COVID-19 : Quel risque de réaction allergique ?

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 18 heures
The Journal of Allergy and Clinical Immunology
Le risque de réactions allergiques aux vaccins COVID-19 est extrêmement faible (Visuel Adobe stock 331786956)

Ces allergologues du Massachusetts General Hospital délivrent un message rassurant : le risque de réactions allergiques aux vaccins COVID-19 est extrêmement faible, écrivent-ils dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.  Ainsi, cet examen des données disponibles et des directives des Agences sanitaires souligne que les personnes souffrant d'allergies alimentaires ou médicamenteuses peuvent être vaccinées en toute sécurité. Avec une petite surveillance cependant.

 

Les rapports de réactions allergiques possibles aux vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna, approuvés par l’Agence américaine Food and Drug Administration (FDA) ont soulevé l'inquiétude du public. Cette équipe d'experts allergologues vient d’effectuer l’examen de toutes les données disponibles sur les réactions allergiques et apporte l'assurance que les vaccins peuvent être administrés en toute sécurité, même aux personnes souffrant d'allergies alimentaires ou médicamenteuses. Cet avis contredit un récent avertissement de l'Agence de réglementation médicale britannique qui conseillait aux personnes avec antécédents d'anaphylaxie à un médicament ou à un aliment d'éviter la vaccination COVID-19.

Des mesures de sécurité lors de la vaccination

Les experts rappellent que :

  • la FDA recommande que les vaccins ne soient refusés qu'aux personnes ayant des antécédents de réactions allergiques graves à l'un des composants du vaccin COVID-19,
  • les Centers for Disease Control and Prevention recommandent une observation pendant 15 minutes de tous les patients vaccinés, par du personnel capable d'identifier et de gérer ces réactions ;
  • les agences américaines ne recommandent pas aux personnes souffrant d'allergies alimentaires ou médicamenteuses d'éviter la vaccination.

 

Le point de vue des allergologues : l’équipe du Dr Aleena Banerji, directrice du service d'allergie et d'immunologie clinique du BWH et professeur à la Harvard Medical School nous propose ici un résumé des données portant sur le risque de réaction allergique aux vaccins comme ceux développés contre COVID -19. En particulier, ils précisent que :

  • les réactions allergiques aux vaccins sont rares, avec un taux d'environ 1,3 pour 1 million de personnes ;
  • les réactions allergiques aux vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna COVID-19 auront un taux d'occurrence tout aussi faible ;
  • la surveillance des patients pendant 15 à 30 minutes après la vaccination va permettre de gérer en toute sécurité toutes les réactions allergiques éventuelles ;
  • les patients ayant des antécédents d'anaphylaxie à un médicament injectable ou à un vaccin contenant du polyéthylène-glycol ou du polysorbate doivent les signaler avant de se faire vacciner et, dans l’idéal demander conseil à un allergologue ;
  • les patients souffrant d'allergies sévères aux aliments, aux médicaments oraux, au latex ou aux piqûres d’insecte ou autre venin peuvent en revanche se faire vacciner en toute sécurité.

 

Les auteurs proposent également des conseils détaillés pour dissiper les craintes des personnes ayant des antécédents d'allergie et qu’elles puissent recevoir en toute sécurité leur premier vaccin COVID-19.

 

«En tant qu'allergologues, nous souhaitons encourager la vaccination en rassurant le public sur la sécurité des 2 vaccins anti-COVID-19 approuvés par la FDA. Nos recommandations sont basées sur les données de la littérature et les directives des agences de réglementation américaines ».