Vous recherchez une actualité
Actualités

Vols longue distance et THROMBOSE veineuse: Pourquoi il faut éviter le hublot

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 1 semaine
American College of Chest Physicians et Chest

Syndrome de la classe éco avec un espace réduit pour les jambes, effet des contraceptifs oraux, côté hublot ou couloir, âge avancé, grossesse, tous ces facteurs de risques de thrombose veineuse viennent d’être analysés par l'American College of Chest Physicians qui publie, au 7 février, ses nouvelles directives, « pour les jambes » des voyageurs réguliers des vols longue distance, dans la revue Chest.

Ces nouvelles lignes directrices publiées par l'American College of Chest Physicians éclaireront les voyageurs réguliers par avion pour limiter leur risque de thrombose veineuse profonde et d'embolie pulmonaire. Si voyager régulièrement par avion est déjà associé à un risque accru de thrombose veineuse profonde (TVP), ces nouvelles recommandations ont balayé toute une série de facteurs possibles.


La thrombose veineuse profonde est liée à la formation de caillots sanguins dans une veine profonde des jambes ou du bassin. Il peut causer de la douleur et l'enflure à la jambe, mais dans certains cas il peut n'y avoir aucun symptôme. La TVP peut provoquer une embolie pulmonaire. L'embolie pulmonaire plus thrombose veineuse profonde ou thromboembolie veineuse (TEV) est une affection mortelle.

Si le développement de thrombose veineuse profonde ou d'embolie pulmonaire à partir d'un vol longue distance reste rare, certains facteurs entrainent néanmoins une augmentation du risque.

- La classe économique avec un espace plus exigu pour le voyageur, ne présente pas plus de risques de TVP que la classe affaires. Le concept de longue date de « syndrome de la classe éco » évoquant que le manque de place pour les jambes provoque la TVP, est donc démenti.

- Aucune preuve scientifique avérée sur l'effet d'une consommation modérée d'alcool, durant le vol, sur le risque de TVP.

- La place hublot, en revanche, est associée lors d'un vol longue distance à un risque accru en raison des possibilités limitées de se « promener ».

- L'âge, la grossesse, les antécédents de thrombose veineuse et les interventions chirurgicales récentes sont confirmés comme facteurs d'augmentation du risque de TVP.

- La prise d'une pilule contraceptive peut augmenter le risque de TVP.

- La déshydratation, plus fréquente au cours du voyage peut augmenter le risque de thrombose veineuse profonde.

L'association entre les voyages aériens et TVP / EP est la plus forte pour les vols de plus de 8 à 10 heures. En outre, la plupart des passagers qui finissent développer une TVP / EP après une longue distance peuvent ne présenter qu'un seul des facteurs de risque.

L'American College of Chest Physicians recommande aux voyageurs sur les vols de plus de 6 heures à risque accru de TVP :

- La marche fréquente sur les cours du vol.

- L'étirement des muscles du mollet.

- Choisir un siège côté couloir si possible

- Le port de chaussettes de compression

- Ne pas prendre, sans prescription, d'aspirine ou de traitement anticoagulant.

Source: American College of Chest Physicians February 7 2012 Guidelines: No Evidence to Support "Economy Class Syndrome": Oral Contraceptives, Sitting in a Window Seat, Advanced Age, and Pregnancy Increase DVT Risk in Long-distance Travelers. Chest 2012;141;e351S-e418S. Published online February 7 2012 Diagnosis of DVT : Antithrombotic Therapy and Prevention of Thrombosis, 9th ed: American College of Chest Physicians Evidence-Based Clinical Practice Guidelines. (Visuel © HappyAlex - Fotolia.com)

Lire aussi: Quand VOYAGES d'AFFAIRES riment avec obésité et cholestérol -

Autres actualités sur le même thème