Vous recherchez une actualité
Actualités

ZIKA: Il s'attaque aussi aux fibres sensorielles

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 2 semaines
Journal of the Neurological Sciences

C’est une nouvelle complication de l’infection au virus Zika, qui est rapportée par cette étude de cas : une neuropathie sensorielle qui se développe à la suite de dommages au système nerveux périphérique. Ainsi, ce patient du Honduras, âgé de 62 ans qui avait voyagé au Venezuela et qui a développé une polyneuropathie sensorielle aiguë au cours de la phase active de l'infection par le virus Zika. S’il s’est finalement remis, sa récupération a pris plusieurs mois.

Les chercheurs de la Louisiana State University (New Orleans) et leurs collègues du Honduras et du Venezuela ajoutent ainsi aux complications neurologiques associées à l'infection par le virus Zika dont le syndrome de Guillain-Barré (SGB), les malformations congénitales avec principalement la microcéphalie et d'autres malformations du cerveau, le méningo (infection des méninges), ou la myélite aiguë (inflammation démyélinisante de la moelle épinière). Ils décrivent dans cette étude, le premier cas confirmé de polyneuropathie sensitive associée à l'infection.


La neuropathie périphérique est décrite par les US National Institutes of Health (NIH) comme une condition qui se développe à la suite de dommages au système nerveux périphérique, le réseau de communication qui transmet des informations entre le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et toutes les autres parties du corps. Cette maladie des « nerfs » peut prendre de multiples formes. Les lésions des nerfs sensoriels, en particulier, peuvent entraîner de très nombreux symptômes :

- Les « grandes » fibres sensorielles, entourées de myéline, enregistrent les vibrations, les sensations du toucher et apportent le sens de la position. Des dommages aux « grandes » fibres sensorielles vont donc

· altérer le toucher, et globalement en réduire la sensation.

· En réduisant les sensations des mains et des pieds, donner l'impression de mains et jambes lourdes,

· réduire les réflexes,

· réduire le sens de la position et entraîner une incapacité à coordonner ses mouvements (comme la marche par exemple),

· entraîner une perte d'équilibre.

- Les petites fibres sensorielles sans gaines de myéline, transmettent les sensations de douleur et de température. Les dommages à ces fibres peuvent

· interférer avec la capacité de ressentir la douleur ou des changements de température,

· priver de sensation (infection, plaie, coupure voire autre affection aiguë).

L'infection à virus Zika peut donc également provoquer une polyneuropathie sensitive infectieuse aiguë, entraînant ces multiples symptômes, expliquent les auteurs. « Ce premier rapport de cas d'infection à Zika associée à une polyneuropathie sensorielle aiguë a commencé pendant la phase infectieuse aiguë. Cela suggère un processus inflammatoire viral direct qui affecte les nerfs sensoriels. Cependant les chercheurs précisent qu'une étiologie auto-immune ne peut être définitivement exclue.

Depuis février 2016, plus de 70.000 cas d'infections au virus Zika ont été recensés, avec plus de 5.000 cas de microcéphalie suspects.

Autres actualités sur le même thème