35967 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

CANCER du SEIN : Pourquoi il faut limiter sa consommation de viande grillée


Actualité publiée le 08-01-2017
Journal of the National Cancer Institute

Quelle relation peut-il y avoir entre la consommation de viande grillée ou fumée et le cancer du sein ? Cette étude de l’Université d’Oxford conclut sans détour : une consommation plus élevée de viande grillée, grillée et fumée est bien liée à un risque de mortalité plus élevé chez les survivantes du cancer du sein. Pourquoi ? Ces données présentées dans le Journal of the National Cancer Institute, confirment les effets d'hydrocarbures aromatiques polycycliques et d'autres composés chimiques cancérogènes liés à la cuisson, déjà associés, précédemment à l'incidence du cancer du sein.

Déjà associée au cancer du côlon, de la vessie mais aussi au risque de diabète surtout lorsqu’elle est transformée, au risque cardiovasculaire, et, au-delà de 100 g par jour à un risque de décès prématuré accru de 20%, l’apport de viande rouge apparaît ici à nouveau associée au risque de cancer du sein, et précisément de récidive et de décès.
 

Les chercheurs d’Oxford réévaluent le lien entre les viandes grillées et fumées et le temps de survie après le cancer du sein, chez 1.508 femmes survivantes d’un cancer du sein, interrogées et suivies durant une vingtaine d’années en particulier au niveau de leur consommation de 4 types de viande grillée, grillée et fumée pour chaque décennie de leur vie. Parmi les participantes,

597 décès ont été recensés dont 39,7% liés au cancer du sein, après une durée médiane de suivi de 17,6 ans,

vs un faible apport de viande grillée, une consommation élevée s’avère associée à un risque accru de 23% de décès toutes causes confondues,

une consommation élevée d'aliments fumés à base de bœuf ou de porc est associée à un risque accru de 17% de décès toutes causes et accru de 23% de décès par cancer du sein,

vs un faible pré-diagnostic de récidive et un faible apport de viande grillé post-diagnostic, une consommation élevée de viande grillée est associée à un risque accru de 31% de décès toutes causes confondues.

 

Des résultats qui ajoutent à la preuve des effets nocifs de composés, cancérigènes, liés au mode de cuisson de la viande et, ici précisément, sur le risque de mortalité après un cancer du sein.

Source : Journal of the National Cancer Institute January 4, 2017  doi: 10.1093/jnci/djw299 Grilled, Barbecued, and Smoked Meat Intake and Survival Following Breast Cancer

Lire aussi: CANCER du SEIN: La viande rouge associée au risque chez les femmes jeunes -

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 08/01/2017 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de la Femme
Nutrition
Cancéro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ALIMENTATION : 5 fruits et légumes par jour ? 10 c’est encore mieux !
Actualité publiée il y a 6h45mn
DOULEURS au PIED : Dis-moi où tu as mal, je te dirai tes comorbidités
Actualité publiée il y a 8h14mn
SOJA : Le secret de son bénéfice est dans l’équol
Actualité publiée il y a 8h12mn
ARTHRITE PSORIASIQUE : Quand la dépression fait passer le pso de la peau aux articulations
Actualité publiée il y a 8h11mn
PARKINSON : L’antibiotique capable de stopper la neurodégénérescence
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN : L’exercice physique, la plus bénéfique des options pour la récupération
Actualité publiée hier
FIBROMYALGIE : Ce n’est pas un pot-pourri de maladies !
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ INFANTILE et alimentation : Les parents sont-ils toujours de bon conseil ?
Actualité publiée hier
HORLOGE BIOLOGIQUE: La remettre à l'heure arrête la tumeur
Actualité publiée hier
NICOTINE, DROGUES : L’accoutumance des parents est-elle héréditaire ?
Actualité publiée hier
GROSSESSE et ANTI-ÉPILEPTIQUES : L’étude qui veut rassurer
Actualité publiée il y a 2 jours
COGNITION PERSÉVÉRANTE : Pourquoi il ne faut pas rapporter ses problèmes de travail à la maison
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : L'ostéomyélite chronique, un vrai facteur déclencheur
Actualité publiée il y a 2 jours
SOIN des PLAIES : Des nanoparticules d'argent au chocolat
Actualité publiée il y a 2 jours
STRESS : Ce qui ne te tue pas te rend plus fort
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ: Perdre du poids après la ménopause, c’est possible !
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ, FOIE GRAS : Du fructose des sodas à la maladie du foie, il n’y a qu’un pas
Actualité publiée il y a 6 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Les neurones s'y mettent aussi
Actualité publiée il y a 9 jours
PHOBIES: L'exposition inconsciente aux stimuli, la meilleure des thérapies?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie
Actualité publiée il y a 4 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE : 3.000 pas en 30 mn pour s'éloigner de l’infarctus
Actualité publiée il y a 3 jours
FIBROMYALGIE : Le régime alimentaire peut-il changer la donne ?
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER du SEIN : Pourquoi il faut éviter le docétaxel
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : Mais quel est le poids réel de hérédité ?
Actualité publiée il y a 3 jours
PARKINSON : Cibler les mitochondries pour booster les neurones
Actualité publiée il y a 3 jours
PLAIES et VIEILLISSEMENT CUTANÉ : Le processus qui évite la cicatrice et comble les rides
Actualité publiée il y a 4 jours
DIABÈTE de type 1 : Un seul gène à modifier pour un nouveau pancréas ?
Actualité publiée il y a 4 jours
CRISE CARDIAQUE: L’anticancéreux qui régénère le tissu cardiaque
Actualité publiée il y a 4 jours
CERVEAU SOCIAL: Sans dopamine point d'attachement
Actualité publiée il y a 5 jours
MICROBIOME INTESTINAL : Façonné par les gènes, il fait le risque métabolique
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques