Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ALIMENTATION : Comment limiter le risque de cancer de la prostate ?

Actualité publiée il y a 1 année 2 semaines 6 jours
BJUI
Si l'adhésion à une alimentation saine ne semble avoir aucun effet sur le risque de cancer de la prostate, en revanche une alimentation malsaine peut augmenter le risque de cancer de la prostate agressif (Visuel Adobe Stock 313540527)

Cette étude publiée dans BJU International (BJUI) confirme en premier lieu que si l'adhésion à une alimentation saine ne semble avoir aucun effet sur le risque de cancer de la prostate, en revanche une alimentation malsaine peut augmenter le risque de cancer de la prostate agressif. L’alimentation est donc bien un facteur de risque, et le régime occidental augmente sans aucun doute ce risque.

Éviter les aliments malsains qui caractérisent les régimes occidentaux

L'étude évalue les régimes alimentaires de 15.296 participants recrutés entre 1992 et 1996. Parmi ces participants, 609 cas de cancer de la prostate ont été recensés au cours d'un suivi médian de 17 ans. Les régimes ont été classés comme occidentaux, « prudents » ou méditerranéens :

 

  • le régime alimentaire occidental a été défini par une consommation élevée de produits laitiers riches en matières grasses, de viande transformée, de céréales raffinées, de sucreries, de boissons caloriques, de plats cuisinés et de sauces, et une faible consommation de produits laitiers allégés et de grains entiers ;
  • le régime alimentaire prudent a été caractérisé par une forte consommation de produits laitiers allégés, de légumes, de fruits, de grains entiers et de jus ;
  • le régime méditerranéen comprend une forte consommation de poisson, de légumes, de légumineuses, de pommes de terre bouillies, de fruits, d'olives et d'huile végétale, et une faible consommation de jus.

 

L’analyse révèle :

 

  • l’absence d’effet sur le risque de cancer de la prostate des régimes alimentaires prudents et méditerranéens ;
  • un effet néfaste est relevé avec le régime alimentaire occidental : cet effet n’est relevé que concernant les tumeurs agressives.

« Éviter les aliments malsains qui caractérisent les régimes occidentaux constitue la meilleure stratégie nutritionnelle pour prévenir le cancer agressif de la prostate », résume l'auteur principal Adela Castelló-Pastor, de l'Institut de santé Carlos III (Espagne) qui conseille, en pratique, de

« passer » au régime méditerranéen pour réduire également son risque d'autres maladies chroniques.

Enfin, ces données précisent la relation entre l'alimentation et le cancer, le cancer de la prostate ayant déjà été documenté comme faisant partie des cancers dont le risque est associé à l’obésité.
 

Plus sur le Blog Cancer
Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème