Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION : Elle pèse lourd dans le risque d'arthrose

Actualité publiée il y a 3 années 2 mois 2 semaines
Scientific Reports

C’est probablement la première étude à regarder l'association les acides gras alimentaires courants et le développement de l’arthrose : sa conclusion ? Les régimes à teneur élevée en matières grasses et/ou en glucides sont facteurs d'arthrose, souligne en effet cette équipe de la Queensland University of Technology. Des conclusions présentées dans les Scientific Reports qui révèlent que les acides gras saturés affaiblissent le cartilage des articulations, en particulier, de la hanche et du genou.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La graisse saturée devient un facteur « suspect » majeur dans l'apparition de l'arthrose avec cette constatation de son effet délétère sur la composition du cartilage, en particulier dans les articulations de la hanche et du genou. Les chercheurs ont étudié, chez le rat, les effets sur les articulations de régimes riches en toute une variété d'acides gras saturés : beurre, huile de coco, huile de palme et graisse animale, et de régimes riches en glucides. L'objectif était de préciser les effets d'un régime de type occidental sur la santé articulaire.


Les résultats accordent une responsabilité majeure au régime alimentaire, et plus qu'à l'usure liée à l'âge, dans l'apparition de l'arthrose : un régime occidental classique comportant des hydrates de carbone simples et 20% de graisses saturées

-entraîne des changements favorables à l'arthrose dans le genou. Les dépôts d'acides gras saturés dans le cartilage modifient leur métabolisme et affaiblissent le cartilage.

-Ces apports en acides gras peuvent expliquer la douleur ostéoarthrite liée à la perte de l'effet de coussin du cartilage et des changements dans l'os sous le cartilage.

-en remplaçant la graisse animale par l'acide laurique, un acide gras saturé trouvé dans l'huile de coco, la détérioration du cartilage et les biomarqueurs de syndrome métabolique sont réduits.

-en revanche, non seulement la graisse animale, mais aussi le beurre et l'huile de palme pourrait affaiblir le cartilage.

Quel mécanisme ? Ces acides gras pourraient provoquer une inflammation des tissus osseux et du cartilage…

18 April, 2017 doi:10.1038/srep46457 Saturated fatty acids induce development of both metabolic syndrome and osteoarthritis in rats

Retrouvez les blogs thématiques de Santé log : Fibromyalgie blog et Obésité blog

Autres actualités sur le même thème