Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER : Le gène APOE4 doublement associé à β-amyloïde et à Tau

Actualité publiée il y a 1 année 10 mois 4 semaines
Neurology
es personnes porteuses du gène APOEε4 ont plus de problèmes de mémoire

La maladie d'Alzheimer est caractérisée par l'agrégation de 2 protéines clés dans le cerveau, β-amyloïde et Tau. Depuis des années, on sait que les patients porteurs du gène de l'apolipoprotéine E4 (APOEε4) sont plus à risque de développer la maladie d'Alzheimer. Cette recherche de l'Université McGill révèle toute l’ampleur du rôle joué par le gène "de prédisposition" dans le développement de la démence. Car déjà documenté comme associé à la protéine anormale bêta-amyloïde, APOEε4 s'avère également lié aux enchevêtrements de protéine Tau. L’étude, publiée dans la revue Neurology, montre ainsi que le risque de développer une démence médiée par APOEε4 implique aussi des processus associés à l'agrégation de Tau.

 

L’auteur principal, le Dr Pedro Rosa-Neto du laboratoire de neuroimagerie translationnelle du Douglas Mental Health University Institute, rappelle que « la maladie d'Alzheimer est caractérisée par l'agrégation de 2 protéines clés dans le cerveau : les plaques amyloïdes et les enchevêtrements de Tau, des agrégats largement documentés pour être neurotoxiques (…) APOEε4 a été associé à des plaques amyloïdes, mais son association avec des enchevêtrements de Tau est restée jusque-là controversée. Cette étude menée auprès de 500 patients démontre cette association chez l'Homme vivant ».

APOEε4 est le plus important de tous les facteurs de risque génétiques de la maladie d'Alzheimer

Les chercheurs ont évalué 2 groupes de personnes, participant à la cohorte TRIAD (Translational Biomarkers in Aging and Dementia) et à la Alzheimer's Disease Neuroimaging Initiative (ADNI), 2 programmes de recherche dont les participants ont accepté de passer de nombreux examens d'imagerie et d’évaluations cliniques. Ici, des examens IRM et des PET scans ont été utilisés pour rechercher et établir une relation entre APOEε4 et les enchevêtrements de Tau.

 

Enchevêtrements de tau et déficit cognitif : depuis des années, les scientifiques savent que les personnes porteuses du gène APOEε4 ont plus de problèmes de mémoire. Ces examens montrent que les participants porteurs du gène présentent également des niveaux plus élevés d’enchevêtrements de Tau dans les zones de mémoire du cerveau, même après contrôle des plaques amyloïdes ;3

Mieux comprendre mécanisme biologique expliquant l’association entre APOEε4 et les enchevêtrements de Tau est crucial. D’autant qu’APOEε4 joue un rôle important aux tout premiers stades de la maladie d'Alzheimer. Enfin, ces résultats expliquent pourquoi les porteurs d'APOEε4 présentent des déficits de mémoire précoces qui conduisent finalement à la démence.

 

Une grande étape est franchie avec cette recherche car elle montre que le génotype APOEε4 est lié aux 2 pathologies caractéristiques (bêta-amyloîde et Tau) de la maladie d'Alzheimer.

Autres actualités sur le même thème