Vous recherchez une actualité
Actualités

ANGIOGENÈSE : La clé pour faire pousser de nouveaux vaisseaux

Actualité publiée il y a 3 années 1 semaine 2 jours
Nature Communications
Au  cœur du processus d’angiogenèse, une voie de signalisation clé et 2 protéines (kinase Akt et R-Ras)

Ces scientifiques du Sanford Burnham Prebys Medical Discovery Institute (La Jolla) trouvent la clé de la régénération des vaisseaux sanguins, ouvrant ainsi une voie prometteuse vers de nouvelles thérapies permettant de réparer les tissus ischémiques. Au cœur du processus d’angiogenèse, est ici identifiée une voie de signalisation clé et 2 protéines (kinase Akt et R-Ras) dont l’activation permettent la formation de nouveaux vaisseaux. Des travaux présentés dans la revue Nature Communications qui ont des implications pour améliorer le flux sanguin dans les tissus ischémiques associés à l'athérosclérose mais aussi à la maladie vasculaire périphérique associée au diabète.

 

Le Dr Masanobu Komatsu, professeur associé et son équipe jettent ainsi une toute nouvelle lumière sur le processus biologique nécessaire pour augmenter le flux sanguin dans les tissus ischémiques alors que les précédentes recherches se concentraient plutôt sur la délivrance de facteurs de croissance angiogéniques comme le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) aux sites ischémiques. Sans jusqu’ici aboutir à des bénéfices cliniques significatifs pour les patients.

 

VEGF, Akt et R-Ras : l'équipe utilise ici une combinaison de culture cellulaire en 3D et de tissu vivant pour montrer que le VEGF favorise la vascularisation, mais que « cela ne suffit pas » : les structures de vaisseaux ainsi formées sont chaotiques, instables et non fonctionnelles. Les vaisseaux fonctionnels ont besoin d'une « lumière », expliquent les scientifiques, « d’une ouverture qui permet au sang oxygéné et aux nutriments de traverser le corps ». Ils décrivent comment le facteur VEGF active Akt pour faire germer les cellules endothéliales, puis comment la protéine R-Ras active la protéine Kinase Akt pour induire la formation de microtubules dans les cellules endothéliales. Ainsi, VEGF et l'activation par R-Ras de la signalisation Akt sont des agents complémentaires et tous nécessaires pour générer des vaisseaux sanguins fonctionnels.

 

Prochaine étape : l’équipe va regarder l’efficacité de thérapies géniques cherchant à promouvoir la signalisation d'Akt et de R-Ras combinées à une thérapie pharmacologique par VEGF.

« Générer de nouveaux vaisseaux sanguins est similaire à la façon dont les arbres poussent, les germes se développent à partir de vaisseaux existants et se ramifient de plus en plus pour restaurer la vascularité. Cette étude montre qu'il existe des étapes et des signaux distincts qui contrôlent ce processus ».

Autres actualités sur le même thème