Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ANTIBIORÉSISTANCE : Une reprise dramatique de la consommation d’antibiotiques

Actualité publiée il y a 5 mois 4 semaines 1 jour
Eurosurveillance
Cela fait partie des effets de « rebond » postpandémiques, cette reprise alarmante de la consommation d'antibiotiques en Europe (Visuel Adobe Stock 322455209)

Cela fait partie des effets de « rebond » postpandémiques, cette reprise alarmante de la consommation d'antibiotiques en Europe. Un niveau de consommation qui revient aux niveaux d'avant la pandémie, avec une augmentation de 18,8 % en 2022 vs 2021. Ces données, présentées dans la revue Eurosurveillance de l’European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) alertent contre l’émergence associée et accélérée des antibiorésistances.

 

L’étude est concomitante à

la Journée européenne de sensibilisation aux antibiotiques du 18 novembre,

qui cette année s’est concentrée sur les efforts au sein de l’Union européenne contre la résistance aux antimicrobiens (RAM) dont la réduction de 20 % de la consommation totale d’antibiotiques vs la consommation de 2019.

 

 

Au cours de la première année de pandémie COVID-19, les données révélaient une diminution sans précédent de 18,5 % de la consommation communautaire d’antibiotiques en 2020 vs 2019. Cette baisse s’expliquait alors par les mesures d’hygiène et de distanciation sociale qui avaient permis une forte baisse de la propagation globale des agents pathogènes. Du coup, les prescriptions d’antibiotiques avaient mécaniquement diminué.

Entre 2019 et 2022, c’est une fluctuation alarmante qui est observée

  • avec une forte reprise en 2022, après la baisse observée à partir de 2020 mais qui n’a pas duré. Avec la levée progressive des mesures de prévention, la consommation communautaire moyenne a de nouveau augmenté,
  • soit une augmentation sans précédent de 18,8 % entre 2021 et 2022,
  • sans différence significative par rapport au niveau prépandémique de 2019.

 

Des modèles variables selon les pays de l’UE : la nouvelle analyse révèle en effet différents modèles de consommation d’antibiotiques dans les différents pays européens :

 

  • dans 13 des 27 pays, la consommation d’antibiotiques est plus élevée en 2022 qu’en 2019, avec une augmentation moyenne de 8,4 % dans ces 13 pays, mais qui varie de  0,6 à 27 % ;
  • de 2020 à 2021, 15 pays  (Autriche, Danemark, Estonie, Islande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Roumanie, Slovénie, Espagne et Suède), n’ont accusé qu’un changement marginal (moins de +/-3 %) de leur consommation « communautaire » d’antibiotiques.

 

Si la résurgence des infections virales et bactériennes des voies respiratoires au cours de la dernière partie la période d’étude explique en grande partie ce rebond de la consommation d’antibiotiques, cette augmentation reflète cependant

 une occasion manquée de renforcer l’utilisation prudente des antibiotiques.

On retiendra, écrient les chercheurs, que " la pandémie de COVID-19 a eu un impact substantiel sur la consommation communautaire d’antibiotiques en Europe entre 2020 et 2022, avec différentes évolutions de consommation, selon les pays. Le rebond de la consommation en 2022 suggère d’accélérer les interventions de gestion efficaces des antibiotiques, faute de quoi, nous pourrions connaître une accélération des résistances à ces antimicrobiens (RAM) ".

Autres actualités sur le même thème