Actualités

AOMI : « No pain, no gain » doit guider la marche

Actualité publiée il y a 3 mois 2 semaines 4 jours
JAHA
Le principe « pas de douleur, pas d’amélioration » est un principe vérifié par cette étude lorsqu’il s’agit de personnes souffrant de maladie artérielle périphérique ou artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI)  (Visuel Adobe Stock 493591427)

Le principe « pas de douleur, pas d’amélioration » est un principe vérifié par cette étude lorsqu’il s’agit de personnes souffrant de maladie artérielle périphérique ou artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) : pour être efficace, la pratique de la marche doit être pratiquée de manière suffisamment intense et à un rythme qui induit des symptômes et une douleur (tolérable) aux jambes. C’est une condition de l’amélioration de la motricité avec la maladie artérielle périphérique, soulignent ces cliniciens en médecin vasculaire, qui publient dans le Journal of the American Heart Association (JAHA).

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités