Vous recherchez une actualité
Actualités

ARRÊT du TABAC : L’app qui ne pardonne pas la moindre taffe

Actualité publiée il y a 2 années 1 mois 4 semaines
Smart Health
Basée sur la technologie de capteurs de mouvements, cette application pour smartphone envoie automatiquement des avertissements vidéo aux fumeurs impénitents.

Cette app est à elle-seule un système d'alerte et un soutien « tout-en-un » pour les personnes qui veulent arrêter de fumer. Développée par une équipe de la Case Western Reserve University (Cleveland) et basée sur la technologie de capteurs de mouvements du bras et du corps associés au tabagisme, cette application pour smartphone, présentée dans la nouvelle revue Smart Health, envoie automatiquement des avertissements vidéo aux fumeurs impénitents.

 

Technologie mobile vs dépendance : c’est un exemple de technologie mobile permettant, par sa proximité avec l’usager, de lutter intelligemment contre la dépendance. Mais c’est peut-être aussi le premier système mobile et nomade qui combine à la fois une plateforme en ligne existante offrant une formation à la pleine conscience et un plan personnalisé pour cesser de fumer :

  • en pratique et en permanence, 2 capteurs de brassard détectent les mouvements caractéristiques du fumeur avec une précision de plus de 98% pour différencier ces réflexes d'autres mouvements similaires ;
  • un service de messagerie sms personnalisé rappelle à l'utilisateur qu’il a décidé d'arrêter de fumer et lui adresse des envoie des mms qui lui rappellent les bénéfices pour la santé et les avantages financiers de l’arrêt du tabac.

 

De premières preuves d’efficacité : cette app est l’œuvre prometteuse de la collaboration d’ingénieurs en génie électrique et informatique de la Case School of Engineering et de psychologues cliniciens de l'école de médecine Case Western Reserve. Un premier test mené sur un groupe de 10 utilisateurs apporte une preuve de concept de son efficacité. C’est ensuite une confirmation de cette efficacité, avec un essai contrôlé plus large, mené auprès de 120 fumeurs : « Nous avons été en mesure d’identifier les mouvements spécifiques du tabagisme, et, à partir de là de développer un système de renoncement au tabac complet, mobile et personnalisé », soulignent les chercheurs.  

 

Alors que le tabagisme est la plus fréquente des addictions et l’une des plus difficiles à surmonter -en raison du nombre de récepteurs nicotiniques dans le cerveau- cette application est la première à proposer une intervention à la fois complète, intransigeante et personnalisée.

Autres actualités sur le même thème