Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHROSE : Pour l'éviter, exercice et alimentation équilibrée

Actualité publiée il y a 3 années 3 mois 1 jour
Nature Reviews Rheumatology

Le métabolisme est important pour le cartilage et la fonction articulaire synoviale (les tissus qui tapissent l'intérieur des articulations) et le dysfonctionnement métabolique est impliqué dans le développement de l’arthrose. Ainsi, ces dernières années, plusieurs études ont démontré que le métabolisme joue un rôle clé dans les maladies inflammatoires articulaires. Cet examen de la littérature, présenté dans la revue Nature Reviews Rheumatology se concentre sur le rôle des dysfonctionnements métaboliques dans la pathogenèse de l'arthrose et, précisément, sur ses effets dans les cellules de l'articulation. L’étude montre aussi qu’en ciblant le métabolisme, par de simples mesures de mode de vie, exercice et alimentation équilibrée, il est possible de contrer la maladie.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le métabolisme est ainsi radicalement modifié dans l'arthrose, la forme la plus courante d'arthrite. Une condition qui affecte de manière disproportionnée les femmes post-ménopausées et contre laquelle il n'existe aucun traitement efficace et définitif. Quel processus ? Sous le coup d'un dysfonctionnement métabolique, le passage de certaines cellules des articulations de l'état passif à fortement actif, entraîne une augmentation de composés qui favorisent la biosynthèse des protéines inflammatoires et toxiques, ce qui active les voies de signalisation inflammatoire impliquées dans la pathogenèse de l'arthrose. Or ce déséquilibre métabolique pourrait être rectifié avec une bonne alimentation et un exercice régulier, soulignent ici les chercheurs de l'Université de Surrey. Dérèglement métabolique et risque d'arthrose : à l'inverse, les changements métaboliques causés par une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire, déclenchent la reprogrammation génétique des cellules dans le corps et les articulations. De tels changements métaboliques ont une incidence sur la capacité des cellules à produire de l'énergie par « l'intermédiaire » de leurs mitochondries (vignette). Les cellules, stressées, sont alors contraintes de générer des sources alternatives pour fonctionner. Ce besoin induit une surproduction de glucose, qui, lorsqu'il n'est pas utilisé pour l'énergie, se transforme en acide lactique, que le corps à des difficultés à éliminer. Ces niveaux anormaux d'acide lactique entraînent une inflammation du cartilage de l'articulation qui entrave le mouvement et provoque des douleurs.


Rétablissement métabolique et réduction des symptômes de l'arthrose : en identifiant les changements métaboliques dans les cellules, les chercheurs suggèrent possible de contrôler ou de ralentir considérablement les symptômes de l'arthrose, et d'atténuer ainsi les souffrances de millions de personnes. Une arthrose longue ne fait pas partie du vieillissement normal, il est possible de contrôler et prévenir son développement.

Conclusion, ne jamais sous-estimer l'importance d'une alimentation et d'un mode de vie sains, car non seulement ces facteurs ont un impact sur notre bien-être et notre santé, mais aussi sur le métabolisme cellulaire, des tissus et des organes.

May 2017 doi:10.1038/nrrheum.2017.50 The role of metabolism in the pathogenesis of osteoarthritis

Pour plus d'actualité scientifique et médicale en Rhumatology: Fibromyalgie Blog

Autres actualités sur le même thème