Vous recherchez une actualité
Actualités

ASTHME : Le régime végétarien pour mieux contrôler les crises

Actualité publiée il y a 6 mois 4 jours 22 heures
Nutrition Reviews
Les fruits, les légumes, les grains entiers et d'autres aliments riches en fibres sont bénéfiques contre l’asthme, tandis que d'autres peuvent être nocifs.

Un régime alimentaire à base de plantes peut contribuer à prévenir et à gérer l'asthme, conclut cette équipe du Physicians Committee for Responsible Medicine (Washington). Cette analyse de mla littérature, présentée dans les Nutrition Reviews, révèle aussi qu'au contraire des légumes, des fruits et des grains entiers, les produits laitiers et les aliments riches en matières grasses pourraient augmenter le risque.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

C’est la première étude, à notre connaissance à établir une association entre un régime végétarien et le développement et la sévérité de l’asthme. Les chercheurs ont analysé les preuves disponibles liées au régime alimentaire et à l'asthme et constatent que certains aliments dont les fruits, les légumes, les grains entiers et d'autres aliments riches en fibres sont bénéfiques contre l’asthme, tandis que d'autres peuvent être nocifs.

L’espoir d’un bénéfice du changement de régime alimentaire

L'asthme est la maladie respiratoire chronique la plus courante, son incidence est en augmentation et sa prévalence est estimée à environ 235 millions de personnes dans le monde (OMS). La maladie est caractérisée par des modifications des voies respiratoires qui deviennent plus étroites et enflammées, ce qui entraîne différents symptômes dont des difficultés respiratoires, la toux, une respiration sifflante et un essoufflement. Enfin, l’asthme fait partie des comorbidités associées à une grande vulnérabilité à la pneumonie COVID-19, rappelle l’auteur principal, le Dr Hana Kahleova, directrice de la recherche clinique pour Physicians Committee for Responsible Medicine.

 

Des preuves dans la littérature :

  • les auteurs font état d’une étude en particulier qui révèle que vs un groupe témoin, les patients asthmatiques ayant opté pour un régime végétarien durant 8 semaines ont pu réduire leur recours aux médicaments contre l'asthme, réduire leurs symptômes et la fréquence des crises notamment ;
  • dans une autre étude, les patients asthmatiques ayant adopté ce même régime pendant un an et ont constatent des améliorations de la capacité vitale (CV), une mesure du volume d'air maximum que les patients peuvent expulser.

 

Quelles explications pour ces bénéfices ? Les auteurs suggèrent qu'un régime à base de plantes est bénéfique car il permet de réduire l'inflammation systémique, qui peut aggraver l'asthme. Les régimes végétariens sont également riches en fibres, ce qui a déjà été à des améliorations de la fonction pulmonaire. Enfin, ces régimes sont riches en antioxydants et les flavonoïdes présents dans les aliments végétaux peuvent avoir un effet protecteur.

 

Des aliments « aggravants » ? L'analyse révèle également que la consommation de produits laitiers peut augmenter le risque d'asthme et aggraver les symptômes :

  • Une étude de 2015 a révélé que les enfants qui consomment le plus de produits laitiers ont un risque plus élevé de développer de l'asthme, par rapport aux enfants qui en consomment moins ;
  • dans une autre étude, les enfants asthmatiques qui ont éliminé les produits laitiers et les œufs pendant 8 semaines connaissent une amélioration de 22% du débit expiratoire de pointe (DEP), une mesure de la vitesse d’expiration, alors que les enfants du groupe témoin connaissent une diminution de 0,6% ;
  • Un apport élevé en graisses, une consommation de graisses saturées et un faible apport en fibres s’avèrent également associés à une inflammation des voies respiratoires et à une détérioration de la fonction pulmonaire chez les patients asthmatiques.

 

 

Quelles implications ? Remplir nos assiettes de légumes et de fruits, et éviter les produits laitiers et autres aliments riches en matières grasses pourrait constituer une option naturelle mais puissante pour prévenir et gérer l'asthme.

Autres actualités sur le même thème