Vous recherchez une actualité
Actualités

Maladie COELIAQUE: Le régime sans gluten n'y fait rien chez un enfant sur 5 atteints

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 1 jour
Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition

Même après une année de régime alimentaire sans gluten, près de 20% des enfants atteints de maladie cœliaque continuent à présenter des anomalies intestinales ou entéropathie, dûment constatées par biopsies. Les conclusions de cette étude publiées dans le Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition suggèrent, en dépit des recommandations actuelles de traitement, la nécessité non seulement d’une endoscopie de base pour confirmer le diagnostic, mais aussi de biopsies « en routine » pour évaluer la rémission.

Alors que les résultats d'analyses de laboratoire ne suffisent pas à déterminer quels enfants continueront à souffrir d'entéropathie cœliaque persistante en dépit du régime sans gluten, que l'entéropathie persistante peut entraîner chez ces enfants des complications et des troubles de la croissance, cette étude, menée auprès de 103 enfants atteints appelle à la révision des critères de surveillance et de prise en charge pédiatriques de la maladie.


Les chercheurs ont examiné les dossiers de 103 enfants et adolescents atteints de maladie cœliaque qui venaient de suivre, durant 2,4 ans en moyenne, un régime sans gluten. Environ 90% des jeunes participants ont fait preuve d'une excellente adhésion à leur régime alimentaire. Les participants ont également subi une endoscopie intestinale et une biopsie des tissus intestinaux, et à 2 reprises au moins lorsque la maladie cœliaque était toujours diagnostiquée après au moins un an de régime sans gluten.

Les résultats des biopsies répétées révèlent une entéropathie cœliaque persistante chez 19% des enfants. Or la persistance de l'entéropathie ne pouvait pas être prédite par la présence de symptômes ou par les tests de laboratoire (IgA tTG) utilisés de plus en plus à la place des biopsies. Ces résultats suggèrent que 1 enfant sur 5 atteints peuvent avoir une entéropathie persistante, en dépit de son adhésion au régime sans gluten, et vivre ainsi avec un risque de complications et de troubles de la croissance.

Si lignes directrices actuelles ne recommandent pas la biopsie répétée, les auteurs font ici la démonstration que c'est la seule façon de confirmer que la guérison de l'entéropathie cœliaque. Ils suggèrent donc de renforcer le diagnostic par une endoscopie de base puis de répéter les biopsies pour mieux évaluer la rémission.

Autres actualités sur le même thème