Vous recherchez une actualité
Actualités

L’ALLAITEMENT MATERNEL exclusif réduit le risque d'allergie

Actualité publiée il y a 4 mois 5 jours 6 heures
Acta Paediatrica
3 mois d’allaitement maternel exclusif préviennent durant 6 ans l’allergie chez l’Enfant

C’est une nouvelle démonstration de l’effet protecteur de l’allaitement maternel exclusif, apportée par une équipe de virologues de l'Université du Maryland. Cette étude longitudinale, présentée dans la revue Acta Paediatrica confirme ici  la réduction du risque d'allergies respiratoires et d'asthme chez les enfants de 6 ans avec un allaitement maternel exclusif pendant les 3 premiers mois de vie. Cependant, concernant l'asthme, la signification statistique n'est atteinte que chez les enfants sans prédisposition familiale.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

D’autres études ont déjà suggéré que l’allaitement maternel peut protéger contre certaines allergies, une étude du Children's National Health System (Washington) confirme ainsi que l'allaitement maternel exclusif, durant au moins les 3 premiers mois de vie de l’enfant réduit le risque d'eczéma à l’enfance. Ici, les chercheurs examinent les associations entre l'allaitement maternel et les allergies respiratoires chez l’Enfant.

3 mois d’allaitement maternel exclusif préviennent durant 6 ans l’allergie chez l’Enfant

 

L’étude longitudinale analyse les données de 1.177 couples mère-enfant ayant participé à la Infant Feeding Practices Study II menée sur la période 2005-2007 puis en 2012. Les mères ont renseigné leurs pratiques d'allaitement au sein, tous les mois, pendant la première année de vie de l’enfant puis l’incidence de l’asthme et des allergies infantiles à l'âge de 6 ans, ainsi que les facteurs associés présumés.

 

  • 33% des enfants ont été allaités exclusivement jusqu'à l'âge de 3 mois ;
  • à l'âge de 6 ans, 20,8% ont reçu un diagnostic d’allergie respiratoire, 11,3% un diagnostic d'asthme ; l'allaitement maternel exclusif pendant 3 mois s’avère associé à un risque réduit de 23% d'allergie respiratoire à l'âge de 6 ans ;
  • l'allaitement maternel exclusif pendant 3 mois s’avère également associé à un risque réduit de 34% d'asthme mais uniquement chez les enfants sans antécédents familiaux d'asthme ;
  • l'allaitement maternel pendant 3 mois, mais non exclusif apparaît insuffisant à réduire le risque d'allergies respiratoires ou d'asthme.

 

Une autre raison d'encourager l'allaitement maternel : « Les troubles des voies respiratoires tels que les allergies respiratoires et certains types d’asthme peuvent être évités dans certains cas en encourageant l'allaitement maternel exclusif pendant au moins 3 mois », résume l’auteur principal, Galya Bigman, de l'Université du Maryland.

Autres actualités sur le même thème