Vous recherchez une actualité
Actualités

AUTISME: La thérapie médiée par les parents confirmée comme prometteuse

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 2 semaines
The Lancet

La formation des parents à mieux gérer le développement de leur enfant atteint d'autisme, fait une nouvelle fois ses preuves, avec cette étude britannique, présentée dans le Lancet. D’une certaine manière, il s’agit de traiter d’abord les parents pour qu’ils puissent eux-mêmes dispenser la meilleure thérapie à leurs enfants. Cette nouvelle forme de thérapie confirme sa capacité à améliorer les symptômes et le comportement des enfants autistes.

L'autisme est l'un des troubles du développement ayant la plus forte hausse d'incidence et de prévalence, estimée actuellement à environ 70 million de personnes touchées dans le monde. Dans les pays développés, même si le diagnostic reste tardif, aux alentours de l'âge de 2 ans, les enfants peuvent pour la plupart recevoir un traitement spécialisé pour améliorer leur interaction avec leurs familles et leur entourage. Mais dans de nombreux pays à faible revenu, ce n'est pas le cas. Une précédente étude, publiée dans la revue Pediatrics avait montré qu'une approche thérapeutique, développée à l'Université de Floride, permettant aux parents d'apprendre à soutenir l'apprentissage de leur enfant autiste durant les activités quotidiennes avait toute sa place et son efficacité dans la prise en charge des enfants atteints d'autisme. L'approche permettait, grâce au soutien intensif des parents plutôt que des cliniciens, d'améliorer le développement et les compétences de communication sociale et de réduire les symptômes de l'autisme. Le programme PACT (pour Pre-school Autism Communication Trial) a été testé au Pakistan et en Inde. Les enfants des parents formés présentent une amélioration significative dans la communication avec leurs parents.


Ici, les chercheurs du Kings College London, des universités de Newcastle Manchester et Guys and St Thomas ont examiné l'impact de cette intervention précoce, centrée principalement sur les parents, sur leurs enfants atteints d'autisme sévère. Le programme PACT forme les parents à être à l'écoute des signaux de leur enfant, généralement bien plus subtiles chez les enfants autistes que chez les autres enfants. Par exemple, un petit changement de mouvement de la tête peut signifier que l'enfant souhaite communiquer. Une fois les parents suffisamment formés, ils peuvent dispenser une thérapie adaptée à leur enfant. Ici, les enfants participants étaient âgés de 2 à 4 ans et 11 mois quand ils ont commencé à l'étude. Leur âge moyen au moment du suivi était de 10 ans et demi.

· Dans cette étude, les 77 enfants, âgés de 2 à 4 ans, de parents ayant suivi le programme, présentent une amélioration des symptômes de communication et de comportement, après un an.

· Ces enfants à nouveau évalués 5 à 6 ans, après la fin du programme, montrent des effets durables, avec en moyenne des symptômes plus faibles d'autisme, que les 75 enfants « témoins » dont les parents n'ont pas suivi le programme PACT.

· Moins d'enfants dans le groupe PACT présentaient toujours des symptômes sévères lors du suivi (46%) vs les enfants témoins ayant reçu les soins habituels (63%).

· Cependant, la différence entre les groupes reste faible et à confirmer sur de plus larges échantillons.

Des résultats donc décrits comme encourageants et qui suggèrent a minima qu'une intervention précoce ciblée à la fois sur les parents et les enfants peut influer sur les symptômes du trouble du spectre autistique. Le programme PACT doit maintenant être testé sur un plus grand nombre de familles touchées par l'autisme.

Autres actualités sur le même thème