Vous recherchez une actualité
Actualités

BONHEUR : Faire ou partager, quelles sont ses clés ?

Actualité publiée il y a 11 mois 4 semaines 1 heure
Journal of Personality and Social Psychology
Avec les amis, les activités sont souvent que du bonheur ! (Visuel Adobe Stock 374490928)

La clé du bonheur est-elle dans le partage avec les amis ou la famille ? Cette étude de la Southern Methodist University (SMU, Dallas) en surprendra plus d’un : l’activité « passe  avant » les personnes avec lesquelles elle est partagée, et dans ce partage, les amis ont une place de choix, bien avant le partenaire « romantique » ou la famille. D’ailleurs, conclut cette étude présentée dans le Journal of Personality and Social Psychology : les activités les plus agréables ou porteuses de bonheur sont plutôt celles que nous partageons avec nos amis.

 

Si l’idée généralement reçue est que passer du temps avec ses enfants et son partenaire est le secret du bonheur, et ça l'est certainement pour de nombreuses personnes, quelques études récentes viennent s’inscrire en faux, tout comme cette recherche de Nathan Hudson, professeur de psychologie à la SMU. Car la recherche révèle des niveaux plus élevés de bien-être associés au temps partagé avec les amis vs le partenaire romantique ou la famille. Le temps passé avec son partenaire s’avère même celui qui apporte dans l'ensemble le moins de bonheur, en regard du temps et des activités partagées avec les amis ou les enfants.

Avec les amis, les activités sont que du bonheur !

L’étude a interrogé plus de 400 participants qui ont été invités à se souvenir des moments passés avec leurs amis ou leur famille, à identifier les activités partagées, et à évaluer les niveaux des différentes émotions ressenties lors de ces expériences partagées. Chaque émotion a été notée de 0 (presque jamais) à 6 (presque toujours). L’expérience a donc permis aux chercheurs d'estimer les niveaux de bonheur en fonction des activités et des personnes avec lesquelles elles sont partagées.

 

Ce qui compte, en premier lieu, c’est l'activité même pratiquée, c’est l’activité qui apporte du bonheur et du bien-être avant même le fait de la partager avec un ami, son partenaire, sa famille ou ses enfants. Il se trouve aussi que nous passons plus de temps à faire des activités agréables avec des amis qu'avec les membres de notre famille.

 

La famille, les enfants, souvent synonymes de tâches désagréables : la plupart des participants déclarent se retrouver souvent contraints à des tâches moins agréables comme des tâches ménagères ou de garde, en compagnie des enfants. Mais là encore, lorsque l’analyse prend juste en compte les activités pratiquées, la présence des enfants, du partenaire romantique ou des amis, n’interfère pas avec les niveaux de bonheur déclarés. Cela suggère que la famille n’est pas un frein au bonheur !

 

Quelles sont les activités les plus agréables ?

« Socialiser » arrive en tête.

Les activités que les gens pratiquent le plus souvent lorsqu'ils sont avec leur partenaire romantique sont les interactions sociales, la détente et le partage d’un repas ou de sa préparation. Ces mêmes activités sont évidemment pratiquées avec les amis. Et lorsque partagées avec des amis, elles deviennent encore plus agréables ! Et plus fréquentes aussi dans la relation globale : 65% des expériences avec des amis impliquent de socialiser, seulement 28% du temps partagé avec le partenaire. Enfin, passer du temps avec ses enfants signifie également plus de temps passé à des activités à association négative, comme des tâches ménagères ou des transports.

 

Garder ses enfants reste une activité positive pour la plupart des participants ! Il est essentiel de se réserver des opportunités d'expériences positives, concluent les auteurs, avec le partenaire et les enfants et de savoir apprécier ces moments positifs. Enfin la frecherche montre toute l'importance de préserver aussi un minimum d'interaction sociale.

Autres actualités sur le même thème