Vous recherchez une actualité
Actualités

BOTOX vs RIDES : Et si on ajoutait un peu de gymnastique faciale ?

Actualité publiée il y a 1 semaine 5 jours 4 heures
Journal of the American Academy of Dermatology
L'exercice facial accélère les effets anti-rides du Botox®

L'exercice facial accélère les effets anti-rides de Botox® (toxine botulique), confirme cette étude d’une équipe de la Northwestern University (Chicago). Alors que le botox se lie aux récepteurs des cellules nerveuses pour détendre les muscles, l'exercice accélère ce processus de liaison. Second avantage, selon ces conclusions présentées dans le Journal of the American Academy of Dermatology, certains patients apprécient de gagner en contrôle sur leurs soins et leurs résultats.

 

En fait, l’étude menée par le Dr Murad Alam, professeur de dermatologie à la Feinberg School of Medicine de la Northwestern University, montre que des exercices faciaux simples peu de temps après l'injection permettent d'accélérer, d’environ 1 journée, les effets des injections. si le Botox peut réduire les rides du front et d’autres rides du visage, donnant ainsi une apparence plus détendue et plus jeune qui dure plusieurs mois,  ses effets prennent un peu plus de temps pour apparaître, sans exercices faciaux.

 

Or certains patients sont impatients, et pour ceux qui sont incapables d’attendre les 3 ou 4 jours nécessaires avant l’apparition de l’effet de lissage des rides. De nombreux patients viennent faire leurs injections peu de temps avant un événement social ou professionnel important, et craignent que l’effet ne soit pas visible à temps. L’étude montre qu'un exercice facial après les injections accélère le changement d'apparence d'environ un jour. En outre, il est utile de pouvoir dire aux patients que les exercices faciaux sont vraiment basés sur des preuves, a déclaré Alam.

 

L’étude menée auprès de 22 femmes adultes présentant des rides du front et traitées à la toxine botulique a invité la moitié de ses participantes à effectuer des exercices des muscles faciaux environ 4 heures après les injections. Ces exercices comprenaient des mouvements de surélévation du front et de rapprochement des sourcils à raison de 3 séries de 40 répétitions, séparées de 10 minutes. 6 mois plus tard, une fois les effets des traitements disparus, l'expérience a été inversée : le groupe qui avait effectué les exercices faciaux lors de la première phase de l’étude est devenu le groupe témoin.

Les dermatologues de l’étude, comme les participants ont estimé que les rides du front étaient mieux résorbées lorsque les injections étaient suivies d'un exercice facial, vs pas d’exercice.

  • Mais, au bout de 2 semaines, ces différences de résultats s’estompent : il n'y a plus de différence d'effet visible entre les participantes qui ont effectué ces exercices et les témoins ;
  • aucune différence n’est également constatée dans la durée des effets du traitement ;
  • 68% des participantes estiment que l'exercice facial accélère la relaxation musculaire et la réduction des rides ;
  • 59% jugent les exercices du visage faciles à faire.

 

 

Ces données montrent que les exercices faciaux post-traitement après injections de toxine botulique peuvent entraîner, un jour plus tôt, la réduction des rides. C’est donc un effet accélération mais non optimisation des résultats globaux qui est constaté.

L’exercice va juste accélérer le processus de liaison du botox aux récepteurs des cellules nerveuses pour détendre les muscles.

Autres actualités sur le même thème

Pages