Vous recherchez une actualité
Actualités

RHINOPLASTIE : Pour « faire » 3 ans de moins ?

Actualité publiée il y a 7 mois 2 semaines 4 jours
Aesthetic Surgery Journal
L'IA permet d'évaluer de manière objective les résultats d'une chirurgie plastique.

Des liftings aux différents soins du visage, de nombreux traitements sont aujourd’hui accessibles pour réduire les signes inévitables du vieillissement. Cette équipe de chirurgiens plastiques de l’Université de Californie - Los Angeles révèle qu’une procédure esthétique plus rarement envisagée est aussi un moyen efficace de rajeunir de plusieurs années. Des conclusions présentées dans l’Aesthetic Surgery Journal qui révèlent l'intérêt de l'apprentissage automatique pour évaluer de manière objective les résultats d'une chirurgie plastique.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Dans cette étude, l'apprentissage automatique démontre que la rhinoplastie peut rajeunir une femme d’environ 3 ans. Avant la rhinoplastie, le logiciel a évalué l'âge des participantes, et 6 mois après la chirurgie, à nouveau. Une patiente dont l’âge était estimé entre 32 et 36 ans avant la rhinoplastie est considérée par le logiciel comme ayant 26 ans après l’intervention (visuel).

La technique d’apprentissage automatique permet une évaluation objective des résultats d’une chirurgie esthétique.

La rhinoplastie consiste à effectuer des modifications structurelles de l'os et du cartilage par de petites incisions à l'intérieur du nez et, si nécessaire, autour de la narine, sous anesthésie générale. Les procédures de rhinoplastie de cette étude ont été personnalisées afin de s'adapter au mieux au visage de chaque patient.

 

L’étude démontre l’effet « rajeunissement » de la rhinoplastie à partir des photos avant et après (environ 12 semaines plus tard) de 100 patientes âgées de 16 à 72 ans, ayant toutes subi une rhinoplastie pour des raisons esthétiques par un chirurgien de l'UCLA, le Dr Robert Dorfman, l’auteur principal de l'étude : « La rhinoplastie est largement reconnue comme une procédure esthétique du visage, mais pas connue pour ses effets anti-âge ». L’étude apporte ainsi les premières preuves scientifiques objectives de l'effet rajeunissant de la rhinoplastie.

 

Les résultats sont particulièrement spectaculaires chez les femmes de plus de 40 ans, avec, pour certaines des patientes, un effet rajeunissement de 7 ans de moins après la rhinoplastie.

Certes, le nez n'est généralement pas au centre d'un traitement anti-âge. Cependant, comme d'autres caractéristiques du corps, le nez humain, composé de tissus mous, de cartilage et d'os, vieillit également.

 

Plus que l’intervention elle-même et ce bénéfice anti-âge qualifiable de collatéral, on retiendra ici l’intérêt de l’utilisation de la technique d’apprentissage automatique dans l’évaluation objective des résultats d’une chirurgie esthétique.

Autres actualités sur le même thème