Vous recherchez une actualité
Actualités

CAFÉ : Il n’augmente pas l’âge de nos artères

Actualité publiée il y a 11 mois 3 semaines 7 heures
British Heart Foundation
Le café n'est pas aussi mauvais pour le cœur et le système circulatoire qu'on le pensait

Le café n'est pas aussi mauvais pour le cœur et le système circulatoire qu'on le pensait, conclut cette équipe de l’Université Queen Mary de Londres, présentée à la British Cardiovascular Society Annual Conference. Cette large recherche révèle que boire du café, y compris jusqu’à 25 tasses par jour, n’est pas associé à des artères plus rigides.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les artères transportent le sang contenant de l'oxygène et des nutriments du cœur au reste du corps, rappelle l’auteur principal, le professeur Steffen Petersen, de la Queen Mary. En cas de rigidité artérielle, la charge de travail du cœur est accrue ce qui augmente le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral.

Le café n'est pas "mauvais" pour les artères

L'étude réalisée au Royaume-Uni auprès de plus de 8.000 participants contredit de précédentes études qui concluaient, avec une augmentation de la consommation de café à une rigidité artérielle accrue. Des résultats qui peuvent être expliqués par des échantillons trop modestes, selon l'équipe de recherche. Ici, les participants ont été répartis en 3 groupes, selon leur consommation de café : moins d'une tasse par jour, entre 1 et 3 tasses par jour et plus de 3 tasses par jour. Les associations entre la consommation de café et les mesures de rigidité artérielle ont été corrigées pour tenir compte de facteurs de confusion possibles, tels que l'âge, le sexe, l'appartenance ethnique, le tabagisme, la taille, le poids, la quantité d'alcool consommée, et l'hypertension artérielle. L’analyse montre que :

  • parmi les 8 412 participants ayant subi des examens du cœur par IRM, les buveurs de café modérés et forts avaient tendance à être des hommes, à fumer et à consommer de l'alcool régulièrement ;

 

  • aucune augmentation significative de la rigidité artérielle n’est constatée, après prise en compte des facteurs de confusion, avec la consommation de café.

 

 

« Malgré l'énorme popularité du café dans le monde, notre recherche indique que le café n'est pas aussi mauvais pour les artères que le suggéraient de précédentes études ».

Autres actualités sur le même thème