Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PEAU : Quelques grains de raisin pour arrêter les U.V.

Actualité publiée il y a 7 mois 1 semaine 2 jours
Journal of the American Academy of Dermatology
Les polyphénols du raisin apportent une résistance accrue aux coups de soleil (Visuel Fotolia)

La consommation de raisin peut protéger la peau des dommages causés par les UV, révèle cette étude publiée dans le Journal of the American Academy of Dermatology, révèle que les polyphénols du raisin apportent cette résistance accrue aux coups de soleil et limitent les dommages cutanés causés par les UV.

 

Certes l’étude est soutenue par la California Table Grape Commission mais elle apporte une promesse intéressante en réponse à l’incidence croissante des cancers de la peau associés à une exposition aux rayons UV du soleil : environ 90% des cancers cutanés non mélaniques et 86% des mélanomes, respectivement sont associés aux UV. De plus, on estime que 90% du vieillissement cutané est causé par le soleil.

Avec la consommation de raisin, la « Minimal Erythema Dose » ou MED augmente.

Menée à l'Université de l'Alabama, Birmingham et dirigée par le Dr Craig Elmets, la recherche a regardé l'impact de la consommation de poudre de raisin entier soit l’équivalent de 2,25 tasses de raisins par jour, pendant 14 jours, contre les dommages causés par les rayons UV. La réponse cutanée des sujets à la lumière UV a été mesurée avant et après la consommation de raisins pendant 2 semaines en déterminant la dose seuil de rayonnement UV qui induisait une rougeur visible après 24 heures. Cette expérience confirme la capacité protectrice du raisin, car, après la consommation de raisins, une plus grande exposition aux UV s’avère « nécessaire » pour induire l’équivalent « d’un coup de soleil ».  

 

Un risque réduit de cancer de la peau avec la consommation de raisin : ainsi, avec la consommation régulière de raisin, la MED augmente en moyenne de 74,8%. L’analyse de biopsies cutanées montre également que la consommation de raisin est associée à une diminution des dommages à l'ADN, de la perte de cellules cutanées et des marqueurs inflammatoires. Pris ensemble, ces résultats suggèrent que la consommation régulière de raisins contribue à réduire le risque de cancer de la peau.

 

C’est donc un effet photo-protecteur significatif qui est identifié avec l'apport de polyphénols du raisin, ainsi que les principales voies moléculaires sous-jacentes à ces bénéfices : « Les raisins peuvent agir comme un écran solaire comestible, offrant une couche protectrice supplémentaire, qui peut venir s'ajouter à celle apportée par les produits solaires topiques ».

Autres actualités sur le même thème