Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du POUMON : Des anti-angiogéniques aussi efficaces mais moins coûteux ?

Actualité publiée il y a 1 semaine 2 jours 5 heures
Cancer Biology & Medicine
Un analogue de l'anti-angiogénique bevacizumab (Avastin®), le « QL1101 » est confirmé par cet essai clinique comme un traitement « efficient » donc plus rentable que le médicament « de référence » (Visuel Adobe Stock 41995222)

Un analogue de l'anti-angiogénique bevacizumab (Avastin®) approuvé par la FDA en 2006 pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC), le « QL1101 » est confirmé par cet essai clinique chinois de phase III comme un traitement plus « efficient » que le médicament « de référence », le bevacizumab. Ces données, publiées dans la revue Cancer Biology & Medicine, suggèrent ainsi l’arrivée sur le marché d’anti-angiogéniques moins coûteux mais tout aussi efficaces.

 

Le cancer du poumon est responsable d’1,8 million de décès dans le monde. C'est le type de cancer le plus courant, les cancers du poumon non à petites cellules (CPNPC) représentant 85 % des cancers du poumon. Des recherches récentes se sont concentrées sur la thérapie anti-angiogénique, un type de traitement anticancéreux qui bloque l'angiogenèse de la tumeur et donc ainsi sa croissance et sa propagation. L'un de ces anti-angiogéniques est le médicament bien connu bevacizumab. Les anti-angiogéniques constituent aujourd’hui une classe thérapeutique essentielle dans le traitement de nombreux cancers (du poumon mais aussi colorectal, du rein, hépatocarcinome ou tumeur stromale gastro-intestinale).

L’espoir de nouveaux anti-angiogéniques

Cet essai apporte des preuves d’efficience (efficacité et coût) d’un nouvel anti-angiogénique, « QL1101 », structurellement similaire au bevacizumab. Car le bevacizumab « coûte cher », et représente aujourd’hui un fardeau financier pour les systèmes de santé de nombreux pays, écrivent les auteurs dans leur communiqué.

 

Vers des analogues du bevacizumab plus efficients ? C’est la promesse de ce nouveau médicament, QL1101. L’auteur principal, le Dr Baohui Han, professeur au Shanghai Chest Hospital et son équipe ont mené cet essai pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de QL1101 vs bevacizumab. Bien que QL1101 soit déjà connu pour une capacité d'inhibition de la tumeur similaire à celle du bevacizumab, aucune étude n'avait encore comparé l'innocuité et l'efficacité des deux médicaments.

 

L’essai clinique de phase III en double aveugle est mené auprès de 500 patients chinois atteints de CPNPC avancé non épidermoïde non traité. Les patients ont été répartis en 2 groupes : l'un traité par QL1101 et l'autre par bevacizumab, les 2 bras en association avec 2 agents chimiothérapeutiques standards : le paclitaxel et le carboplatine. Les patients ont été suivis sur 18 mois. L’essai montre que :

  • le taux de réponse objective de la tumeur (une mesure qui évalue la taille de la tumeur) est de 53 % chez les patients du groupe QL1101 et de 57 % chez les patients du groupe bevacizumab, ce qui suggère un taux de réponse comparable ;
  • la survie globale et le contrôle de la maladie apparaissent également similaires dans les 2 groupes ;
  • des analyses de sous-groupes visant à vérifier l'efficacité du médicament chez les patients présentant certaines caractéristiques cliniques, telles que des antécédents de tabagisme et une mutation du gène du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR), aboutissent également à des résultats comparables pour les 2 médicaments dans tous les sous-groupes ;
  • l’évaluation des effets indésirables révèle enfin des profils d'innocuité similaires.

 

Pris ensemble, ces résultats suggèrent que ce nouvel analogue est aussi sûr et efficace que le bevacizumab. De nouvelles alternatives anti-angiogéniques pourraient donc « prendre le relai » dans le traitement du CPNPC non épidermoïde.

 

Alors qu'il existe plusieurs analogues du bevacizumab, QL1101 est aujourd’hui le premier à être approuvé par l’Agence chinoise, la National Medical Products Administration.

 

Autres actualités sur le même thème