Actualités

CANCER du SANG : Une vidéo de 10 s pour prédire la rechute

Actualité publiée il y a 6 mois 2 semaines 6 jours
JAMA Dermatology
Le mouvement des globules blancs dans les microvaisseaux de la peau peut aider à prédire parmi les patients ayant reçu une greffe de cellules souches et de moelle osseuse, lesquels présentent un risque élevé de rechute de leur cancer du sang (Visuel Adobe Stock 269204684)

Cette équipe de l’Université Vanderbilt révèle un nouveau mode diagnostic, la vidéomicroscopie, et, en pratique, une vidéo de 10 secondes, pour prédire une rechute du cancer du sang. Ces travaux, publiés dans le JAMA Dermatology montrent comment le mouvement des globules blancs dans les microvaisseaux de la peau peut aider à identifier; parmi les patients ayant reçu une greffe de cellules souches et de moelle osseuse, lesquels présentent un risque élevé de rechute de leur cancer du sang.

 

Dans une réponse immunitaire typique, les globules blancs interagissent avec les parois internes des vaisseaux, roulent le long de ces parois endothéliales « comme des boules de bowling » avant d'y adhérer, puis de les traverser pour se rendre aux sites d'inflammation. Cette recherche révèle que les patients greffés, dont les globules blancs ont été capturés sur vidéo avec des niveaux d'adhérence plus élevés et un plus grand roulement le long des parois des vaisseaux sont plus de 3 fois plus susceptibles de connaître une rechute du cancer ou un décès, vs ceux présentant un comportement normal des globules blancs à l’intérieur des vaisseaux.

La vidéomicroscopie plus prédictive que les modèles établis de rechute et de décès par cancer du sang

La recherche, menée auprès de 56 patients atteints d'un cancer du sang et qui avaient subi une greffe allogénique, utilise la microscopie -non invasive- pour démontrer cette association entre une activité plus élevée des globules blancs et la rechute du cancer : « lorsque nous nous concentrons sur cette activité et la mesurons avec soin, nous pouvons observer une association vraiment frappante », confirme l’auteur principal, le Dr Inga Saknite, professeur de dermatologie, qui a mené cette étude avec le Dr Eric Tkaczyk, professeur de dermatologie et de génie biomédical à Vanderbilt. Ici après sélection d’un seuil cliniquement significatif pour les taux élevés et faibles d'adhérence ou de roulement (A&R) des globules blancs dans les micro-vaisseaux, l’analyse constate que :

 

  • 35 participants soit 62 % présentent un faible A&R,
  • 21 (38 %), un A&R élevé ;
  • au cours d’un suivi de 15 mois après la greffe, 13 rechutes et 14 décès ont été recensés ;
  • parmi les 13 rechutes, 9 avaient un A&R élevé et 8 des 9 rechutes se sont produites dans les 4 mois suivant l'imagerie ;
  • le marqueur A&R surpasse largement le modèle prédictif établi de rechute ou de décès par cancer après une greffe de moelle osseuse (Refined Disease Risk Index), et lorsque ces 2 modèles sont combinés, A&R pèse pour plus de 80 % des données pronostiques pour la rechute et le décès.

 

La vidéomicroscopie qui permet de visualiser de manière non invasive l'activité des globules blancs dans les vaisseaux sanguins des patients n'avait pas été explorée jusqu'à cette étude. Ces premières données ouvrent la perspective de son application en diagnostic, et d’une nouvelle discipline à part entière :

la biopsie optique diagnostique.

 

 

 

 

Autres actualités sur le même thème