Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN : Grandes tendances 2017

Actualité publiée il y a 2 années 10 mois 1 semaine
CA A Cancer Journal for Clinicians
Une chute remarquable des taux de mortalité du cancer du sein, de 39% entre 1989 et 2015

Il s’agit des statistiques d’incidence du cancer du sein aux Etats-Unis, cependant de grandes tendances se dégagent qui valent dans l’ensemble des pays à revenus élevés. C’est d’abord une chute remarquable des taux de mortalité du cancer du sein, de 39% entre 1989 et 2015, qui aux seuls Etats-Unis et sur 26 ans évite plus de 320.000 décès. Autre tendance importante, la réduction progressive des disparités selon les différents groupes de population. Le rapport, réalisé tous les 2 ans par l'American Cancer Society vient d’être publié dans la revue CA A Cancer Journal for Clinicians.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes et aux US, plus de 250.000 femmes devraient recevoir ce diagnostic en 2017. C'est aussi la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes après le cancer du poumon et, toujours aux US, le nombre de décès devrait dépasser le seuil des 40.000.

 

Le cancer du sein, plus de risque à quel âge ?

  • 81% des cancers du sein sont diagnostiqués chez les femmes âgées de 50 ans et plus,
  • 89% des décès liés au cancer du sein se produisent également dans ce groupe d'âge.
  • L'âge médian au diagnostic pour toutes les femmes atteintes de cancer du sein est de 62 ans ;
  • et, aux Etats-Unis, l'âge médian au diagnostic est plus jeune chez les femmes noires que chez les femmes blanches ;
  • Enfin, l'âge médian de décès par cancer du sein est de 68 ans.

 

 

Les taux d'incidence et de mortalité diffèrent toujours selon les groupes de population : Aux Etats-Unis, selon la race et l'appartenance ethnique : ainsi l’incidence reste plus élevée chez les femmes noires non hispaniques, plus faible chez les femmes asiatiques / insulaires du Pacifique.

 

La forte baisse des taux de mortalité par cancer du sein depuis 1989 est à attribuer à la fois aux améliorations du traitement et au dépistage précoce par mammographie. Cependant, toutes les femmes n'ont pas accès au même niveau à ces améliorations, ce qui explique les disparités des taux de mortalité. Cependant, les données récentes suggèrent que la disparité ethnique toujours flagrante serait en train de se stabiliser. En cause, explique le rapport, une interaction complexe entre facteurs biologiques et non biologiques, dont les différences de stade au diagnostic, les caractéristiques de la tumeur, l'obésité, d'autres problèmes de santé, ainsi que les caractéristiques tumorales, en particulier des différences de taux de cancer triple négatif. La variation des taux également selon les Etats témoigne, quant à elle du rôle des facteurs sociaux et structurels, et donc d’inégalité d’accès aux soins de santé en particulier pour les groupes à faible revenu.

Cependant, les progrès sont visibles, écrivent les auteurs, dans l'élimination des disparités d’accès aux traitements du cancer du sein.

Autres actualités sur le même thème