Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER : Le rôle clé d'un organe mystère, l’interstitium, dans la propagation tumorale

Actualité publiée il y a 1 année 7 mois 2 semaines
Scientific Reports
En visualisant à l’aide d’une microcaméra spéciale les tissus vivants et au niveau cellulaire, ces scientifiques font une découverte étonnante.

La découverte, par des chercheurs américains, du rôle clé de ce tissu corporel dans la propagation des cancers va nécessairement contribuer à mieux comprendre l’agressivité des cancers. Au cours de ces travaux réalisés par endomicroscopie confocale présentés dans les Scientific Reports, les scientifiques découvrent des cellules cancéreuses dans certains de ces tissus et suggèrent que les espaces remplis de liquide dans l'interstitium pourraient être l'une des voies de propagation des cellules cancéreuses en particulier dans les ganglions lymphatiques.

 

 Les chercheurs, de l'École de médecine Icahn du Mount Sinai (New York) e d’autres instituts de recherche américains, connaissaient déjà l'interstitium, un tissu situé entre les organes et les vaisseaux du corps, et savaient qu’il est irrigué par un fluide. Ici, à l’aide de techniques d’endomicroscopie confocale, c'est-à-dire en visualisant à l’aide d’une microcaméra spéciale les tissus vivants et au niveau cellulaire, ils font une découverte étonnante.

 

Le tissu s’avère être « un espace ouvert, rempli de fluide, soutenu par un treillis constitué de faisceaux épais de collagène, une protéine qui agit comme une sorte d'échafaudage autour des poches de liquide. Ces faisceaux de collagène sont doublés du côté ne faisant pas face au fluide par une couche de cellules plates. Les chercheurs observent enfin des structures similaires dans le tissu entourant la peau, le tube digestif, la vessie, les voies respiratoires et les vaisseaux sanguins.

 

La découverte actuelle réside donc dans cette structure « en forme de filet » entourant les espaces remplis de liquide dans le tissu. Le liquide situé à l'intérieur de cette structure semble s'écouler dans le système lymphatique. Par ailleurs, les chercheurs observent la présence de cellules cancéreuses dans certains de ces tissus et émettent l’hypothèse que les espaces remplis de liquide de l'interstitium pourraient être l'une des voies par lesquelles les cellules cancéreuses se propagent et cela jusqu’aux ganglions lymphatiques. Le cancer peut en effet se propager à travers le système lymphatique.

Ces travaux apportent une nouvelle compréhension de l'anatomie du tissu situé entre les organes et les vaisseaux, avec des espaces interstitiels remplis de liquide. Ces espaces pourraient être comprimés ou étirés, et agiraient donc comme une sorte d’« amortisseur » dans le corps. Ils pourraient également jouer un rôle dans l'accumulation de l'excès de liquide dans les tissus (œdème). Mais ces espaces ouverts, remplis de liquide, pourraient également faciliter la propagation des cellules cancéreuses …

 

D'autres recherches restent nécessaires pour mieux comprendre l'interstitium et son rôle possible dans le cancer et d'autres maladies.

Autres actualités sur le même thème