Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS : Le THC a des effets thérapeutiques plus importants qu'on ne le pensait !

Actualité publiée il y a 1 mois 2 semaines 4 jours
Scientific Reports
Le THC (ici en flacons) révèle ici des effets thérapeutiques plus importants que prévus

Cette équipe de l’University of New Mexico qui a évalué le lien entre les caractéristiques du cannabis et les effets associés, via une application mobile. Les résultats de cette analyse, menée quasiment en temps réel, sont surprenants : contrairement au dogme scientifique, la substance chimique psychoactive, le tétrahydrocannabinol ou « THC » montre ici une corrélation forte avec le « soulagement thérapeutique » et plus surprenant encore, plus forte que l’autre principe actif, le cannabidiol ou « CBD ». Des données présentées dans les Scientific Reports qui comblent une partie des lacunes de la littérature médicale sur l'efficacité, la dose, les voies d'administration ou les effets secondaires des produits à base de cannabis couramment utilisés et de plus en plus largement disponibles.

 

Le THC, jusque-là considéré comme le principe psychoactif du cannabis, a donc, lui-aussi ses effets thérapeutiques. Une découverte importante, alors que le cannabis gagne rapidement en popularité en tant qu'analgésique et substitut prometteur aux opioïdes d'ordonnance et à d'autres classes de médicaments, qui entraînent souvent des effets secondaires indésirables, des interactions médicamenteuses dangereuses et, parfois, un risque de décès.

ReleafApp, une application mobile accessible au public

 

ReleafApp, une application mobile, apporte les données : les chercheurs du Nouveau-Mexique utilisent une technologie mobile pour mesurer les effets en temps réel des produits à base de cannabis réellement utilisés par des millions de personnes chaque jour. Leurs résultats sont basés sur la plus grande base de données de mesures en temps réel des effets du cannabis aux États-Unis, collectée avec l’app « ReleafApp », d’ailleurs accessible au public et qui permet d’informer les consommateurs -sans incitation- sur la manière dont leur type de produit, leur mode de consommation, leur espèce de cannabis (indica, sativa et hybride) et les principaux cannabinoïdes (THC et CBD) peuvent affecter leurs symptômes et leur état de santé, et avec quels effets indésirables.

 

Une amélioration immédiate des symptômes de 3,5 points sur une échelle de 0 à 10 : les chercheurs souhaitaient préciser comment les caractéristiques fondamentales des produits à base de cannabis actuellement disponibles et fréquemment utilisés ont une incidence sur l’intensité des différents symptômes. L’analyse a finalement porté sur 20.000 sessions utilisateur et 27 catégories de symptômes, allant de la dépression à la crise d’épilepsie. Cette analyse montre :

  • une amélioration immédiate des symptômes de 3,5 points sur une échelle de 0 à 10 ;
  • « l’herbe séchée » est la forme la plus couramment utilisée et est généralement associée à une amélioration des symptômes supérieure à celle des autres types de produits ;
  • le THC s’avère généralement associé à une expérience utilisateur plus intense, un soulagement plus marqué des symptômes et la prévalence d'effets secondaires positifs et… négatifs.

 

 

Contrairement aux idées reçues selon lesquelles seul le CBD présente des bénéfices médicaux, ces résultats suggèrent que le THC pourrait être plus important que le CBD pour générer ces avantages thérapeutiques. « Dans notre étude, le CBD semble n'avoir que peu d'effet, alors que le THC génère des améliorations mesurables en termes de soulagement des symptômes », écrivent les chercheurs dans leur communiqué.

 

Comprendre plus largement la relation entre les caractéristiques du produit et les résultats pour les patients est particulièrement important compte tenu du manque de conseils médicaux reçus par les patients utilisant le cannabis médical. Aux Etats-Unis, la plupart des patients ne reçoivent qu'une référence et aucun conseil particulier pour un traitement par cannabis. Une dispensation bien différente de celle des produits pharmaceutiques conventionnels, assortie d'indications et d’instructions de dosage claires.

 

Les auteurs soulignent enfin que la consommation de cannabis comporte des risques de dépendance et de troubles à court terme du fonctionnement cognitif et comportemental, et peut ne pas être efficace pour tout le monde. « Cependant, nous constatons que de nombreuses personnes l'utilisent comme médicament principal pour traiter tout un éventail de problèmes de santé ».


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages