Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS MÉDICAL : Objectif réduire l’usage des opioïdes

Actualité publiée il y a 4 jours 15 heures 10 min
American Society of Anesthesiologists
Le cannabis médical apporte plusieurs avantages en cas de dépendance aux opioïdes dont la diminution du taux d’overdoses, de l'utilisation d'opioïdes, l’amélioration de la qualité de vie et un bon contrôle de la douleur

Le cannabidiol (CBD) a déjà été documenté comme capable de réduire le craving et l'anxiété chez les personnes ayant des antécédents d'abus d'héroïne/opioïdes, suggérant un rôle possible du cannabis ou de son agent le cannabidiol dans la réduction de la dépendance aux opioïdes. Ces recherches préliminaires sur le cannabis à usage thérapeutique semblent également prometteuses. Cet examen systématique des études publiées sur le sujet, présenté lors de la réunion annuelle d'Anesthesiology® 2019 confirme cet avantage, en particulier via l’effet analgésique du cannabis contre la douleur chronique.

 

L'analyse a retenu 7 études, dont 5 concluent que le cannabis médical apporte plusieurs avantages en cas de dépendance aux opioïdes dont la diminution du taux d’overdoses, de l'utilisation d'opioïdes, l’amélioration de la qualité de vie et un bon contrôle de la douleur. « Globalement, les résultats suggèrent que le cannabis médical pourrait contribuer à atténuer la consommation excessive d'opioïdes. Cependant, il s’agira de confirmer ces résultats préliminaires par des essais contrôlés randomisés comparant le cannabis vs placebo, ce qui est essentiel pour en déterminer le bénéfice réel », précise l’auteur principal, Mario Moric, biostatisticien à la Rush University (Chicago).

La légalisation du cannabis médical a induit une baisse spectaculaire de l’usage des opioïdes

L’analyse des données combinées des études sélectionnées aboutit à des avantages significatifs mais modérés du cannabis médical : parmi les principales conclusions positives :

  • une réduction de 29% des overdoses d'opioïdes dans les États ayant légalisé le cannabis médical ;
  • une réduction de 44% à 64% de la consommation d'opioïdes chez les patients souffrant de douleur chronique dans ces mêmes états.

 

 

Quelques réserves des auteurs cependant :

  • 2 des études cependant, ne mettent pas en évidence de réduction globale de la consommation d’opioïdes. Une des études révèle même une augmentation des niveaux de douleur pour un petit groupe de patients prenant du cannabis médical en substitution d’opioïdes.
  • « Les effets à long terme du cannabis médical sont encore mal connus. Les premières preuves cliniques suggèrent que le cannabis pourrait avoir des effets néfastes sur le cerveau ». Il s’agira donc de mettre en balance ces risques avec ceux liés à la surconsommation d’opioïdes.

 

 

Les opioïdes à court terme peuvent être utiles pour soulager la douleur lorsqu'ils sont bien gérés mais une utilisation à plus long terme doit être évaluée en fonction du rapport bénéfice/risque pour chaque patient, rappellent les chercheurs.

 

En attendant de meilleures recherches sur le cannabis, les spécialistes de la douleur, tels que les médecins anesthésistes, peuvent aussi proposer de nombreux médicaments non opioïdes et d'autres thérapies alternatives pour traiter les douleurs chroniques.

Autres actualités sur le même thème