Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CANNABIS : Une corrélation avec l’asthme ?

Actualité publiée il y a 5 mois 3 semaines 2 jours
Preventive Medicine
L'étude suggère en effet un lien entre la consommation de cannabis et la prévalence actuelle de l'asthme (Visuel Adobe Stock 226382495)

Cette étude, menée par une équipe de Columbia University's Mailman School of Public Health, suggère en effet un lien entre la consommation de cannabis et la prévalence actuelle de l'asthme. De nouvelles données, publiées dans la revue Preventive Medicine qui incitent à de plus amples recherches sur les processus sous-jacents pouvant être en cause dans cette association.

 

Car l’analyse révèle que l'asthme est plus fréquent chez les personnes ayant déclaré avoir consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours, le risque étant encore plus élevé chez les participants ayant déclaré avoir consommé du cannabis très régulièrement, soit 20 à 30 jours par mois.

Quelle relation entre le cannabis et l’asthme ?

La recherche nous apprend que plus la consommation de cannabis est fréquente et plus le risque d'asthme est élevé. L’un des auteurs principaux, Renee Goodwin, chercheur au département d'épidémiologie de la Columbia Mailman School précise : « Avec la consommation croissante de cannabis, comprendre les liens potentiels entre le cannabis et l’asthme est pertinent pour la santé publique. Cette relation reste un domaine de recherche émergent et nécessite des recherches sur les processus en cause ».

 

L’étude a analysé les données de la National Survey on Drug Use and Health (2020), une enquête annuelle représentative, menée auprès de 32.893 participants aux États-Unis. Un modèle de régression a permis de préciser la relation entre la fréquence de consommation du cannabis au cours des 30 derniers jours chez les participants souffrant d'asthme. L’analyse révèle que :

 

  • l’asthme (actuel) est plus fréquent chez les participants qui ont consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours vs non consommateurs, soit une prévalence de 10 % vs 7,4 % ;
  • le risque d'asthme était significativement plus élevé chez les participants ayant consommé du cannabis régulièrement soit de 20 à 30 jours par mois.

 

Cette analyse suggère donc

une association entre la consommation de cannabis et des risques pour la santé respiratoire,

avec en particulier une prévalence accrue de l’asthme. Cependant il s’afgit d’une association et d’autres recherches devront identifier les mécanismes pouvant expliquer une relation de cause à effet. L’examen de la prévalence de l’asthme chez les adolescents et les adultes contribue à éclairer les initiatives et les politiques de santé publique visant à atténuer ses risques, et souligne l’importance de comprendre l’interaction entre la consommation de cannabis et la santé respiratoire.


Plus sur le Blog Addictions

Autres actualités sur le même thème