Actualités

CHIMIOTHÉRAPIE : Le nanogel qui protège contre la perte auditive

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 1 jour
CHIRI
La perte auditive est un effet secondaire fréquent associé à la chimiothérapie chez l’Enfant (Visuel Fotolia 210789189)

La perte auditive est un effet secondaire fréquent associé à la chimiothérapie chez l’Enfant. En effet, la chimiothérapie, qui cible et détruit les tissus cancéreux, peut également tuer d'autres tissus sains, dont certains tissus de l’oreille, ce qui peut entraîner une perte auditive.

Cette équipe de l’Université Curtin (Australie), travaille sur un nouveau nano-gel, qui injecté dans l’oreille, permet de protéger les patients recevant une chimiothérapie contre la perte auditive, et plus spécifiquement les patients pédiatriques.

 

 

L’auteur principal, le professeur Hani Al-Salami, du Curtin Health Innovation Research Institute (CHIRI) de l'Université Curtin rappelle que si 90% des enfants survivent à un cancer, environ la moitié accusent de manière permanente un certain niveau de perte d’audition, en raison des effets toxiques des médicaments de chimiothérapie : « il n'existe actuellement aucune thérapie ou mesure préventive pour éviter cette perte auditive, notre recherche teste l'efficacité d'un nano-gel qui, injecté dans l'oreille avant la chimiothérapie permet de prévenir les effets secondaires possibles du traitement du cancer chez les enfants ».

Un nano-gel à base d'acide biliaire

Ce développement est celui d’une équipe pluridisciplinaire, de cliniciens, de pharmacologues, de chirurgiens ORL (oto-rhino-laryngologie), de spécialistes de la cochlée et de chimistes utilisant des technologies de pointe. Le nano-gel est basé sur l'extrait de bile humaine transformé sous forme de gel injectable- dans l'oreille humaine-. Cet extrait protège l’oreille des effets toxiques possibles de la chimiothérapie.

 

La même équipe travaille également à un système de culture cellulaire pour l'oreille interne, destiné aux enfants atteints du syndrome d'Usher, un "échafaudage" visant à réparer les tympans perforés chez les enfants.  

Plus sur le Blog Cancer
Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème