Vous recherchez une actualité
Actualités

CHIROPRAXIE : Des effets secondaires rares mais possibles sur la vision

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 2 heures
American Journal of Ophthalmology Case Reports
Les soins chiropratiques peuvent-ils perturber la vision ?

Les soins chiropratiques peuvent-ils perturber la vision ? Avec, spécifiquement dans leur champ d’intervention, les manipulations cervicales, le chiropracteur est un spécialiste du système neuro-musculo-squelettique. A ce titre, les manipulations peuvent parfois être accompagnées d’effets secondaires. Cette étude de cas d’une équipe de l’Université du Michigan documente un effet secondaire rare : des problèmes de vision et un saignement dans les yeux. Cette étude de cas documenté dans l’American Journal of Ophthalmology Case Reports ne suggère aucun taux de risque pour cet effet isolé.

 

Pour ceux qui ont l'habitude de « se faire manipuler » par un chiropraticien, l’étude a tout de même l’intérêt d’informer de l’existence, maintenant documentée, de cet effet secondaire de stress oculaire, associé ici à une manipulation du cou « à grande vitesse ». Un risque possible mais rare, précise le Dr Yannis Paulus, spécialiste de la rétine et auteur principal de l’étude.

 

Les poussées et rotations énergiques parfois effectuées lors de manipulations du cou sont ici associées à des lésions des vaisseaux sanguins de la rétine. Un saignement anormal dans l'œil qui peut également entraîner une perte de vision. Ce cas est ainsi documenté chez une femme de 59 ans qui avait vu une tache en forme de « têtard » en rentrant à son domicile après une visite chez son chiropraticien. Sa vue s'était aggravée le lendemain. La vision de la patiente n’est ensuite revenue à la normale que 2 semaines plus tard sans nouvelle manipulation.

 

Explication : Parce que les cellules de la rétine sont sensibles, même de toutes petites lésions aux vaisseaux sanguins peuvent se traduire par des problèmes de vision. Les patients sont donc invités, par les auteurs, à signaler tout problème de vision lié aux médecines alternatives.

 

Le traitement chiropratique comporte quelques risques déjà documentés par les spécialistes en santé cardiovasculaire : ainsi, la manipulation du cou a déjà été associée à :

  • un certain type d'accident vasculaire cérébral ou à une dissection de l'artère vertébrale, ce qui a amené l'American Heart Association à publier un avis sous forme d’avertissement (2014) ;
  • une petite déchirure des parois artérielles du cou : ce type de lésion de la paroi artérielle peut entraîner un accident vasculaire cérébral si un caillot se forme sur le site et se désagrège ensuite, bloquant un vaisseau sanguin dans le cerveau ;
  • des problèmes oculaires : dont une vision double ou une occlusion de l'artère rétinienne centrale, un blocage de l'artère transportant l'oxygène aux cellules nerveuses de la rétine à l'arrière de l'œil ;
  • d'autres complications possibles qui vont perturber l'humeur vitrée, la substance transparente qui remplit l'œil entre le cristallin et la rétine ;
  • un décollement postérieur du vitré qui se produit lorsque l'humeur vitrée s'éloigne de la rétine.

 

 

Mais ce cas suggère une nouvelle complication, des dommages directs aux structures de l'œil dus à la force des ajustements du cou. C'est le premier cas documenté de soins chiropratiques conduisant à de multiples hémorragies prérétiniennes, affirment les auteurs. Aucun traitement spécifique n'apparaît nécessaire.

Bien que ce lien avec les soins chiropratiques soit à considérer comme temporaire, il est difficile d'ignorer la chronologie des symptômes oculaires du patient après la visite chiropratique, concluent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème