Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CHIRURGIE BARIATRIQUE : Confirmation de ses bénéfices cardiovasculaires

Actualité publiée il y a 1 mois 1 semaine 4 jours
Journal of the Endocrine Society
Indiquée en première intention dans le traitement de l’obésité morbide, la chirurgie bariatrique emporte avec le surpoids, les comorbidités de l’obésité (Visuel Adobe Stock 708892431)

Indiquée en première intention dans le traitement de l’obésité morbide, la chirurgie bariatrique emporte avec le surpoids, les comorbidités de l’obésité. Cette étude d’une équipe de l'université Vanderbilt (Nashville, Tennessee), confirme, dans le Journal of the Endocrine Society, avec la chirurgie bariatrique, une amélioration significative et concomitante de la santé cardiaque chez les patients souffrant d’obésité sévère.

 

La chirurgie bariatrique apporte donc un ensemble de bénéfices cardiométaboliques, plus prononcés encore chez les patients plus jeunes, de sexe féminin et sans diagnostic de comorbidités. Son indication s’élargit, notamment aux Etats-Unis où la prévalence de l’obésité dépasse aujourd’hui 40 % chez les adultes, 9 % des adultes souffrant d’obésité sévère.

La chirurgie bariatrique pour améliorer la santé en cas d’obésité

L’étude qui a suivi plus de 7.800 participants des 2 sexes, âgés de 20 à 79 ans ayant subi une chirurgie bariatrique entre 1999 et 2022, met en évidence l’efficacité de la chirurgie bariatrique non seulement sur la perte de poids bien sûr, mais aussi sur l’amélioration de la santé cardiaque. L’auteur principal, le Dr Lei Wang, de l'université Vanderbilt :

 

  • la chirurgie fait baisser significativement la pression artérielle, les lipides sanguins et la glycémie ;
  • elle apporte

une réduction évaluée à 35 % du risque de maladie cardiovasculaire sur 10 ans, un an après la chirurgie.

  • 30 à 50 % des participants connaissent une rémission du diabète, de l'hypertension et de la dyslipidémie ;
  • les participants plus jeunes, de sexe féminin et sans antécédent de maladie cardiométabolique bénéficient des plus grandes améliorations cardiométaboliques après l'intervention.
  • les patients plus âgés, de sexe masculin présentent une moindre réduction u risque de maladie cardiaque à 10 ans et des risques de rémission du diabète, de l'hypertension et de la dyslipidémie- vs les patients plus jeunes. Cette réduction des risques est également plus modeste chez les patients ayant des antécédents de diabète, d'hypertension, de dyslipidémie ou de maladie cardiovasculaire.

 

Dans l’ensemble cependant, cette large étude apporte à la preuve du large spectre de bénéfices cardiométaboliques apportés par la chirurgie bariatrique, qui, en « résolvant » le problème de l’obésité, semble également contribuer à traiter ses comorbidités.

Plus sur le Blog Obésité

Autres actualités sur le même thème