Actualités

CHOLESTÉROL : Le raisin, un excellent hypocholestérolémiant

Actualité publiée il y a 10 mois 4 jours 4 heures
Nutrients
La consommation de raisin est bénéfique pour le microbiome intestinal et le métabolisme du cholestérol  (Visuel Fotolia)

La consommation de raisin est bénéfique pour le microbiome intestinal et pour le métabolisme du cholestérol conclut cette équipe de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) dans la revue Nutrients. Si ce n’est pas la première étude à mettre en avant les bénéfices des polyphénols et du resvératrol du raisin, mais la première à décrypter leur action favorable à la diversité des bactéries intestinales et au métabolisme du cholestérol.

 

La diversité des communautés bactériennes dans l'intestin ou du microbiome intestinal est aujourd’hui documentée comme un facteur essentiel à une bonne santé globale. Mais au-delà de cet effet sur la diversité microbienne intestinale, cette étude montre que la consommation de raisin permet de réduire considérablement non seulement le taux de cholestérol mais aussi les acides biliaires qui jouent également un rôle essentiel dans le métabolisme du cholestérol.

Le raisin, un facteur naturel de santé intestinale et cardiaque

Cette étude d'intervention, dirigée par le Dr Zhaoping Li, a invité des participants en bonne santé a consommé l'équivalent de 1,5 tasse de raisin par jour durant 4 semaines, dans le cadre d’un régime par ailleurs pauvre en fibres et à faible teneur en polyphénols. A l’issue de ces 4 semaines de consommation de raisin, les chercheurs constatent :

 

  • une forte augmentation de la diversité microbienne telle que mesurée par l'indice de Shannon, un outil couramment utilisé ;
  • Akkermansia, une bactérie documentée pour son effet bénéfique sur le métabolisme du glucose et des lipides, ainsi que sur l'intégrité de la muqueuse intestinale, fait partie de ces bactéries bénéfiques ayant fortement augmenté ;
  • une diminution du cholestérol sanguin est observée, dont une baisse de plus de 6% du cholestérol total et de 5,9% du cholestérol LDL ;
  • les acides biliaires, liés au métabolisme du cholestérol, ont diminué de 40,9 %.

 

La consommation de raisins apparaît donc bénéfique pour les bactéries et donc la santé intestinales, avec des avantages pour la santé cardiaque.

Autres actualités sur le même thème